Affiche Le Vagabond de Tokyo

Critiques de Le Vagabond de Tokyo

Film de (1966)

  • 1
  • 2

Le chant du Signe

Vous en avez vu beaucoup, vous, des films de gangster où, quand le héros arrive sur le lieu du crime, retentit immanquablement une musique mélancolique, pour qu'il puisse pousser la chansonnette avant de tirer dans le tas ? Et le plus incroyable, c'est que quand cela arrive dans un Suzuki, ça parait presque normal ! C'est que cet invétéré trublion du polar nippon conçoit ses films comme des... Lire la critique de Le Vagabond de Tokyo

39 20
Avatar Senscritchaiev
8
Senscritchaiev ·

Ça cartonne

Mais qu’avons nous là pour nous introduire à la filmo de Suzuki ? Un objet plastique, pop, sucré, coloré, qui fait WIZZ, qui fait BANG, qui fait CRAC ! SHEBAM ! Eh ouais c’est ça les sixties, et Le Vagabond de Tokyo c’est tout ça et plus à la fois. Même si il faudra certainement accuser un temps d’adaptation avant d’adhérer au joyeux bordel de Suzuki, on ne peut que tomber sous le charme de... Lire la critique de Le Vagabond de Tokyo

29 11
Avatar real_folk_blues
7
real_folk_blues ·

Critique de Le Vagabond de Tokyo par drélium

Le Vagabond de Tokyo est un polar, certes, mais il se cache plutôt bien derrière cette dénomination pour mieux se révéler un champ d'expression Pop Art pur et simple. Ni montée de suspense, ni tension progressive ne viennent apporter de relief, l'esthétisme lui-même s'en charge et c'est bien là où l'étrangeté de Suzuki se retrouve. Scénario de commande, je veux bien, mais quand même, pour un... Lire la critique de Le Vagabond de Tokyo

24 3
Avatar drélium
7
drélium ·

Yakuza, levez-vous !

Quelques gouttes de James Bond période Sean Connery, une bonne lampée de yakusa et du colorant pop pour un cocktail détonnant. Rien de très cohérent, mais on s'en fout, ça pas vraiment l'air d'être le but. Des plans de dingue, un montage de malade, des chansons mélancoliques, histoire de pousser le décalé jusqu'au bout, franchement ça ressemble pas à grand chose de connu. Et c'est rafraîchissant.... Lire la critique de Le Vagabond de Tokyo

16 5
Avatar Pruneau
8
Pruneau ·

Somptueux mais chiant

Aïe.Alors pour commencer, la direction artistique est absolument parfaite. C’est du surréalisme léger avec des couleurs primaires. C’est très contrasté : bleu pastel sur blanc, décors tout en jaune, murs rouges dégradés... bref y’a rien à dire au niveau des décors, costumes, et paysages.La musique aussi, une ambiance mélancolique s’en dégage. A mi chemin entre la comédie... Lire la critique de Le Vagabond de Tokyo

1
Avatar fairybrownie
6
fairybrownie ·

Critique de Le Vagabond de Tokyo par Karutso

Un film sur les Yakusas, qui essaye de trouver l'originalité dans la réalisation. Le scénario n'est pas très dense, mais permet d'avoir une très bonne ambiance et, au final, un très bon film. La trahison est un sujet vieux comme le monde, mais celui-ci a une certaine originalité (à moins que ça soit le fait que je ne soit pas habitué aux films Japonais). Deux point m'ont marqués dans ce film: -... Lire l'avis à propos de Le Vagabond de Tokyo

3
Avatar Karutso
8
Karutso ·

De la série B quand même

Les images sont splendides (pellicule et objectifs des années 60, on se régale). Les acteurs sont plutôt mauvais. L'histoire est des plus banale. Les dialogues sont nuls (à la fin je ne lisais même plus les sous-titres) et pourtant, il y a ce charme historique des films sources, pionniers d'un genre, la poésie des images et des plans et rien que pour ces raisons on peut encore voir le... Lire l'avis à propos de Le Vagabond de Tokyo

Avatar Labulle1
6
Labulle1 ·

Le pas chantant

Après "la marque du tueur" qui ne m'a pas du tout convaincue, j'étais un peu inquiète à l'idée de voir "le vagabond de Tokyo". Crainte vite envolée car le personnage qui souhaite se repentir mais reste pris dans les filets de son passé, est attachant et suscite l'attention. L'empathie pour le personnage se crée rapidement et on suit ses aventures avec intérêt. Les musiques mélancoliques... Lire l'avis à propos de Le Vagabond de Tokyo

Avatar Cinézumi
8
Cinézumi ·

Critique de Le Vagabond de Tokyo par CVOR

Sortie en 1966, "Le Vagabond de Tokyo", est un film japonais de Seijun Suzuki, qui vous marque au premier visionnage, comme il a pu marquer de nombreux cinéastes de par le monde, notamment par sa stylisation, son traitement et sa mise en scène aussi artistique que théâtrale. C’est un film de yakuza, dont l’intrigue se déroule au plein cœur des années 60 avec un affrontement des plus... Lire l'avis à propos de Le Vagabond de Tokyo

Avatar CVOR
7
CVOR ·

Réalisation à la dérive

(Vu sur Arte) Comme pour "Blind woman's curse" avec Meiko Kaji, ce film semble surtout être resté dans les mémoires pour des raisons très particulières (des couleurs criardes très pop, une ambiance plus 60s tu meurs, une mise en scène jonglant entre divers styles); mais pour apprécier l'ensemble, il faudra aussi savoir allé au-delà d'un script totalement foutraque et d'un montage totalement... Lire la critique de Le Vagabond de Tokyo

2
Avatar Tibulle85
5
Tibulle85 ·
  • 1
  • 2