Avis sur

Le Veilleur de nuit par Samskeyti

Avatar Samskeyti
Critique publiée par le

Bien que les 15/20 dernières minutes sur le dénouement laissent à désirer, j'ai été emballée par tout le reste.

Les acteurs. "tiens mais ce nez...." m'a amené à reconnaître Jaime Lannister que j'avais pas trouvé transcendant dans HeadHunters mais qui là est magnifique. Son pote glauque (voire flippant) aux faux airs de Philippe Candeloro. La pute trop mignonne. La petite amie typique correcte.

L'ambiance. Ma version du film n'était pas de très bonne qualité mais ça ajoute au charme et à l'angoisse. Ca fait vieux film à une vieille époque (loin d'être lointaine mais la différence se fait ressentir) qui rend le tout encore plus austère. Avec la tête de tous les personnages, on croise que des personnes glauques de par leur aspect avec l'ancien veilleur de nuit, le policier, le médecin, et là encore il faut citer le meilleur ami.

Mais bon, comme dit, la fin c'est un peu le soufflé qui retombe. Ils auraient pu mieux faire et ne pas tomber dans l'habitude du mec qu'on laisse de côté sans le tuer et qui - évidemment - se débrouillera pour se dépêtrer de sa situation et mettre fin au grand méchant. Puis bon, on m'enlèvera pas de la tête que dès les premières minutes ils ont abusé sur les éléments qu'ils donnaient :

faire dire l'ancien gardien qu'un nécrophile travaillait là avant puis deux scènes plus tard avoir le policier qui dit qu'il a travaillé là auparavant... C'est franchement beaucoup trop maladroit. Sans compter que c'est à se demander comment on passe de jeune nécrophile à inspecteur à la criminelle (même si l'affaire a été étouffée), sans changer de nom et sans qu'aucun des gens plus tout jeunes qui travaillaient à la morgue ne l'ait reconnu ou au moins eu à l'oeil si c'était communément accepté comme situation.

M'enfin bref, j'ai aimé l'ambiance et les acteurs donc rien que pour ça je veux lui mettre une bonne note.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 295 fois
1 apprécie

Autres actions de Samskeyti Le Veilleur de nuit