Affiche Le Voleur de Bagdad

Critiques de Le Voleur de Bagdad

Film de (1924)

  • 1
  • 2

Un Aladdin sans génie

Parmi les classiques les plus fameux signés Raoul Walsh, "The Thief of Bagdad" était sans doute celui que j'avais le plus hâte de découvrir, désirant plus que tout retrouver le goût de ces films d'aventures qui ont jalonné mon enfance et de pouvoir me replonger ainsi dans un univers intensément exotique où le kitsch et le merveilleux se disputent la vedette. Au final, il faut reconnaître que ce... Lire la critique de Le Voleur de Bagdad

20 6
Avatar Kalopani
6
Kalopani ·

The Douglas Fairbanks show !

Énorme entreprise maîtrisée d'une main de fer par Douglas Fairbanks (déjà co-fondateur de "United Artist" avec sa femme Mary Pickford, Griffith et Chaplin) qui se trouve ici au scénario, à la production et devant la caméra dans le rôle principal, "Le Voleur de Bagdad" s'inspire de divers conte des 1001 nuits pour nous faire suivre un voleur en quête d'une princesse qui devra passer divers... Lire l'avis à propos de Le Voleur de Bagdad

17 5
Avatar Docteur_Jivago
6
Docteur_Jivago ·

Le bonheur se mérite

All he wants , he takes” Héros bondissant, virevoltant au gré de sa fantaisie et de ses envies, voleur impénitent, vagabond et profiteur, c’est ainsi que nous apparaît Ahmed sous les traits de Douglas Fairbanks, oeil d’aigle et dents de loup, pas vraiment beau mais diablement séduisant dans son pantalon fluide aux... Lire la critique de Le Voleur de Bagdad

60 68
Avatar Aurea
8
Aurea ·

Bagdad est à lui

Tout dans ce film est somptueux : le gigantisme des décors (Wiliam Cameron Menzies), les costumes (Mitchell Leisen), la photographie (Arthur Edeson) et bien-sur les effets spéciaux d'Hampton Del Ruth, tellement réussis pour l'époque qu'ils avortèrent toute prétention d'en faire un remake pendant seize ans (avant que Powell ne s'y attelle). Walsh fait s'accumuler les péripéties pour notre plus... Lire la critique de Le Voleur de Bagdad

7 1
Avatar blig
7
blig ·

Gravitation zéro

Le Voleur de Bagdad se révèle, 90 ans plus tard comme un pur divertissement. Réalisé par Raoul Walsh, mais complètement porté devant comme derrière la caméra par un Douglas Fairbanks athlétique et virevoltant, qui s'affranchit de toutes les contraintes, et fait de Bagdad, magnifiquement recrée, un terrain de jeu fantaisiste envoûtant. Ce film d'aventures est aussi un conte, un film... Lire la critique de Le Voleur de Bagdad

11 7
Avatar humta
9
humta ·

Critique de Le Voleur de Bagdad par Johannes Roger

A voir ce classique purement hollywoodien de l’ère du muet, on se dit que la recette des grands films spectaculaires n’a pas vraiment changé. Une grande star pour incarner le héros (ici Douglas Fairbanks également producteur), une histoire fantastique et merveilleuse, des décors gigantesques et baroques (signé William Cameron Menzies), des effets spéciaux, et enfin un réalisateur chevronné, en... Lire l'avis à propos de Le Voleur de Bagdad

4 4
Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·

Le voyage fantastique d'Ahmed

On parle beaucoup du grand Hollywood des années 1950, ses superproductions, ses stars mythiques telles que Charlton Heston, Elizabeth Taylor, Marlon Brando, et j’en passe. Mais Hollywood a également connu un âge d’or pendant les années 1920, une époque où le star system était déjà bien développé. Cette séance fut l’occasion de faire la rencontre de l’une des grandes stars de cette époque :... Lire l'avis à propos de Le Voleur de Bagdad

4 4
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·

Critique de Le Voleur de Bagdad par Mighty-Forest

Douglas Fairbanks incarne Amhed, le plus grand des voleurs de Bagdad, dans ce film signé Raoul Walsh s'inspirant des 1001 Nuits. Amhed, tombé amoureux de la princesse de Bagdad, cherche à l'enlever. Pour ce faire, il se déguise en prince et tente de la courtiser lors de festivités au cours desquelles chaque prétendant vient défiler dans le palais. Afin de départager les prétendants, ceux-ci... Lire l'avis à propos de Le Voleur de Bagdad

3
Avatar Mighty-Forest
8
Mighty-Forest ·

Critique de Le Voleur de Bagdad par Ygor Parizel

Cette version du conte des Mille et une Nuits signée Raoul Walsh s'il fallait établir un classement des meilleures fantaisies cinématographiques de la première moitié du XXème siècle figurerait sur surement sur le podium de celui-ci. L'histoire est évidemment hyper connue mais l'iconographie féerique, les décors irréels ressemblant aux illustrations de livre pour enfants, les trucages... Lire la critique de Le Voleur de Bagdad

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

Une perte de temps malgré la belle musique

Raoul Walsh nous offre une belle photographie, mais à part ça, il faut avouer que le film tombe dans un ennui profond. Le film étant muet, cela n'aide pas à rentrer en pleine immersion. Bref pour moi un long moment d'agonie, heureusement que certaines musiques étaient jolies. Lire la critique de Le Voleur de Bagdad

Avatar Kant_33
2
Kant_33 ·
  • 1
  • 2