Ode à l'imagination

Avis sur Le Voyage de Chihiro

Avatar Psycox
Critique publiée par le

Essuyant de nombreux échecs, je me lance enfin dans une critique de "Le Voyage de Chihiro" qui je le sais va enfin être publiée (ou du moins je l'espère...) ! Je n'aurais jamais cru qu'écrire une critique sur un de ses films préférés était une tâche aussi ardue. On se heurte à une multitude d'obstacles, tous plus inattendus les uns que les autres: un cruel manque d'objectivité, une utilisation plus qu'abusive de superlatifs mélioratifs et un problème de transmission des idées à l'écrit. Mais bon y'a un moment où il faut se ressaisir, je n'ai pas tenté d'écrire cette satané critique à maintes reprises pour abandonner !

L'imagination est un univers vaste et complexe, à l'origine des rêves et des cauchemars qui sont bien souvent notre expérience la plus pure dans ce domaine. La plus pure car celle où on ne maîtrise rien, celle où notre esprit travaille seul et nous laisse impuissant devant des images que l'on a du mal à saisir. Parfois ils sont déroutants, parfois juste intrigants, parfois passionnant... et pourtant au fur et à mesure que les minutes passent après avoir détruit son réveil, personnage qui s'est grossièrement interposé entre vous et l'histoire incroyable que vous viviez alors, plus on oublie ce qu'on vient de voir. On aimerait se rappeler de nos rêves, ou du moins en connaître la fin, même si on ne s'en rappellera jamais plus dans les minutes qui suivent... Peine perdue... mais c'est peut-être ça qui les rend si intéressants, qui sais ?! Cela dit il existe un remède, capable de panser cette blessure de l'esprit: "Le Voyage de Chihiro". Sans doute n'est-il pas judicieux de l'appeler "rêve" car il nous emmène dans un univers un peu trop bizarre qui flirte avec le malsain par moments même, mais il n'est pas non plus correct de l'appeler "cauchemar" tant sa beauté est grande. Disons alors qu'il s'agit du plus beau de tous les cauchemars. Un cauchemar sorti de l'imaginaire sans faille d'un homme faiseurs de contes qui, fort heureusement pour nous tous, est la pour nous permettre de faire durer nos rêves éternellement. Traversons ensemble le tunnel rouge si vous le voulez bien, j'ai des choses à vous montrer !

On suit l'aventure d'une petite fille ordinaire parachutée dans une réalité qui n'est pas la sienne, ou peut-être si; seule, mais finalement pas vraiment; qui va vivre une épopée inoubliable dans le but de secourir ses parents (visiblement inaptes à évoluer dans ce monde). Contrainte à se dévouer pour une cause qui n'est pas la sienne, allant jusqu'à abandonner son identité même, Chihiro va venir en aide à sa manière à tous les personnages fantastiques de cet univers, soignants ainsi les maux et plaies que chacun d'entre eux tente de camoufler tant bien que mal. Grâce à ce "voyage", elle grandit et devient une personne meilleure, abandonnant peu à peu tout ses défauts, les laissant au passé. L'histoire est touchante, merveilleuse et humaine, que demander de plus ?

Pourquoi tant d'amour pour ce film me direz vous ? Et bien parce que je n'ai jamais été autant transporté devant une oeuvre. Je l'ai vu pour la première fois quand j'étais petit, quelques temps après sa sortie au cinéma (je n'ai pas eu la chance de découvrir cette oeuvre sur grand écran), et déjà à l'époque il m'avait profondément marqué. Partagé entre le malaise et l'émerveillement, je n'ai jamais vraiment oublié ce jour. Des années après je suis retombé dessus, avide de le revoir... s'en est suivi une multitude de visionnages jusqu'à ce jour, tous plus beaux les uns que les autres... Beau. C'est le premier mot qui me vient en tête. Comme dans la majorité des oeuvres de Miyazaki, les personnages sont traversés par des émotions et des buts simples mais qui respirent la sincérité. Cela les rend tous attachants, et on redoute toujours le moment où l'on va devoir les quitter. Beau. Parce que l'animation est majestueuse, parce que les musiques sont transcendantes... Beau. Parce que à partir de rien naît une aventure unique... Je n'arrive pas à trouver de défauts à ce film, il est définitivement trop tard pour moi...

Alors ne vous en faîtes pas pour vos rêves qui semblent vous quitter, ne vous laissez pas abattre par les défauts de la mémoire, il reste toujours quelque chose d'inoubliable qui sommeille et sommeillera toujours en chacun de nous.

"On oublie jamais une personne que l'on a rencontré, on a juste du mal à s'en souvenir.".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 8403 fois
120 apprécient · 2 n'apprécient pas

Psycox a ajouté ce film d'animation à 21 listes Le Voyage de Chihiro

Autres actions de Psycox Le Voyage de Chihiro