👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

TUTO caractérisation facile : métaphores pluvieuses et usage de grand-mère mourante

TUTO caractérisation facile :


  • Un père de famille, désemparé par l'embrigadement de sa fille, colle son visage contre une vitre. C'est un taiseux discret alors il ne pleure pas. Quel homme. Que ça doit être dur pourtant de maintenir à flot ton foyer quand ta fille s'arrête d'écouter Nolwenn Leroy pour partir en Syrie. Comment faire alors pour montrer qu'il souffre de la situation ? Ce film a la solution : suffit de suggérer par des gouttes de pluie sur la vitre qu'il pleure intérieurement. WALLAH


  • Gouttes de pluie toujours : l'autre jeune fille qui intéresse l'histoire est en train de discuter via Messenger avec un "inconnu" (notion relative dans un tel film). Elle lui parle, il l'embobine (forcément). Elle tombe direct amoureuse de l'inconnu parce que bon WAH il ensorcelle par les mots (usage d'une voix off épistolaire) tel un méchant serpent pervers. Comment montrer que bon wallah elle tombe amoureuse ? 1ère étape : vas-y que je te serre le nounours dans mes bras pour montrer que à la fois je suis toujours une petite gamine bien sage de cité dortoir et que bon mon cœur va prendre le dessus sur tout. 2ème étape qui concrétise le génie : elle dessine un cœur sur la vitre embuée. UN CŒUR AVEC SES DOIGTS, ELLE DESSINE UN CŒUR PUTAIN.


  • Comment son cœur a pu s'emballer si vite ? Hmmm c'est vrai quoi, elle a pas pu tomber sur Djihad Quotes Everyday en cherchant des tutos de viole de gambe. Avant elle jouait de la musique classique, elle marchait avec passion et entrain dans les feuilles d'automne et maintenant elle reste dans son lit à regarder Djihad Academy. COMMENT MAIS COMMENT que ça a pu aller aussi vite dans la radicalisation ? La réponse est dans le TUTO caractérisation facile. Alors voilà, elle était proche de sa grand mère ; elles étaient vraiment complices, un truc de ouf. C'est forcément une bonne gamine quoi, elle s'occupe de mémé, lui fait des bisous sur le front. Mais mamie BAH il se figure qu'elle casse sa pipe sans prévenir ! OLALALA c'est là que se glisse le serpent, dans le besoin de la foi quand y a mémé chérie qui crève à 98 ans. A partir de là v'là que je te foute de la techno orientale pour suggérer que rouquine pète les plombs et que son cerveau est ramolli par l'idéologie.


Alexsith
2
Écrit par

il y a 4 ans

2 j'aime

Le ciel attendra
AnneSchneider
9

Jeux de miroirs

Construit autour d'une scène pivot qui ne surviendra que vers la fin, le film procède au rythme d'un montage parallèle dont on ne comprend que tardivement le décalage temporel, puisque les...

Lire la critique

il y a 5 ans

14 j'aime

7

Le ciel attendra
Moizi
1

Film d'horreur pour tes parents

J'ai regardé ça pour voir l'évolution de la réalisatrice Marie-Castille Mention-Schaar qui est quand même passée de "Ma première fois" (avec Bowling entre temps que je n'ai pas vu) à les Héritiers,...

Lire la critique

il y a 4 ans

11 j'aime

1

Le ciel attendra
seb2046
7

Rester sur terre...

LE CIEL ATTENDRA (13,9) (Marie-Castille Mention-Schaar, FRA, 2016, 104min) : Ce drame pertinent sur une actualité brûlante suit le parcours croisé de deux jeunes adolescentes, Sonia 17 ans et...

Lire la critique

il y a 5 ans

11 j'aime

16

Le ciel attendra
Alexsith
2

TUTO caractérisation facile : métaphores pluvieuses et usage de grand-mère mourante

TUTO caractérisation facile : Un père de famille, désemparé par l'embrigadement de sa fille, colle son visage contre une vitre. C'est un taiseux discret alors il ne pleure pas. Quel homme. Que ça...

Lire la critique

il y a 4 ans

2 j'aime