Le jour se lève (1939)

Avis sur Le jour se lève

Avatar greenwich
Critique publiée par le (modifiée le )

Est-ce que j'ai la gueule à faire l'amour avec un souvenir ?

Le film démarre par un crime ... Le criminel s'enferme dans son appartement et résiste à la police. La suite du film se compose de flashbacks qui expliquent toute l'histoire qui a conduit au crime. C'est l'un des premiers films à être complètement construit autour du flashback. Le film est une histoire d'amour tragique. Gabin interprète un ouvrier qui travaille dans une usine et fait du sablage. Il y a de superbes scènes réalistes montrant le travail très dur, le bruit, la poussière. Les dangers pour la santé d'un tel travail sont également clairement évoqués. Gabin présente un double aspect : à la fois très tendre et en même temps rempli de violence contenue pouvant exploser à tout moment. Arletty est formidable, très touchante ... une présence exceptionnelle. Jules Berry est également très bon dans son personnage trouble, provocateur, cynique. Bernard Blier a un petit rôle en fin de film. Les décors sont limités à quelques lieux mais il y a quelques plans remarquables : les jeux de miroirs, les escaliers, la crise de vertige de J Berry. Les éclairages sont excellents.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 941 fois
19 apprécient · 1 n'apprécie pas

greenwich a ajouté ce film à 4 listes Le jour se lève

Autres actions de greenwich Le jour se lève