Qui sème le vent...

Avis sur Le vent se lève

Avatar Glaucome Porte-pinces
Critique publiée par le

Inspiré par le fameux concepteur d’avions Giovanni Caproni, Jiro rêve de voler et de dessiner de magnifiques avions. Mais sa mauvaise vue l’empêche de devenir pilote, et il se fait engager dans le département aéronautique d’une importante entreprise d’ingénierie en 1927. Son génie l’impose rapidement comme l’un des plus grands ingénieurs du monde...

Un film magnifique, poétique et onirique.

On ne peut pas passer à côté la grande maîtrise technique de l'animation traditionnelle 2D, fluide et nuancée, et comment ne pas voir l'énorme travail de storyboard effectué sur ce film?

Miyazaki nous livre une histoire sensible, qui mélange son respect et sa fierté d'être japonais, mais qui décrit aussi les méfaits de la course à l'armement en temps de guerre, sans tomber dans le cliché ou une vision manichéenne des événements, qui ne sont que suggérés.

Les personnages sont attachants et très crédibles, immergés dans la culture parfois rétrograde de la société japonaise. Ce biopic de Jiro Horikoshi, ingénieur aéronautique du chasseur Mitsubishi "Zero" a une qualité importante : le sens.

Beaucoup de jolis moments qui feront oublier que les Miyazaki sont lents.

Merci au chef de file de l'animation japonaise moderne et de l'influence qu'il exerce encore sur le peu d'animateurs et de projets en 2D tradi qui sortent sur grand écran.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 308 fois
1 apprécie

Glaucome Porte-pinces a ajouté ce film d'animation à 1 liste Le vent se lève

Autres actions de Glaucome Porte-pinces Le vent se lève