👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Suite au succès de la saga du croquemitaine Freddy Krueger, la société New Line décide de lancer une nouvelle franchise basé sur le film culte massacre à la tronçonneuse. Ors si la famille est sympa, c’est le personnage de Leatherface qui est le gros plus de la saga. Donc l’idée est d’en faire le fer de lance d’une franchise à la manière d’un Jason de vendredi 13. Qu’importe, l’idée est lancée et le film se fera dans une incompréhension totale entre les intervenants : d’un côté les dirigeants du studio et de l’autre Jeff Burr, le réalisateur, ainsi que le scénariste.

D’ailleurs la pré-production, le tournage et la post-production du film explique la qualité relative de ce troisième opus. Tout commence par le refus de Kim Henkel d’écrire ce troisième opus et le départ de Tobe HOOPER pour un autre film. C’est alors David Schow qui se lance dans l’écriture. C’est un habitué du genre horrifique. Le problème c’est que le script remis à New Line est jugé par ces derniers trop gore, trop perturbant, ça va trop loin. Le studio décide donc de trancher dans le vif, abandonnant certaines séquences et modifiant d’autres. Un temps pressenti, la piste Peter Jackson est abandonné au profit de Jeff Burr. Sauf qu’au lieu d’être à la botte du studio, le réalisateur suit la vision du scénariste et fonce dans le gore violent. Cela lui vaudra d’être débarqué du projet en plein tournage, avant d’être repris faute de réalisateur intéressé pour terminer le travail dans le délais imparti. Le summum de la bêtise sera atteint lors des projections-test qui obligeront à modifier la fin du film pour ramener un personnage qui était mort. Et comme d’habitude, pour éviter une classification au delà du « R », le film se verra subir de nouvelles coupes.

Chérie ça va couper...

Avec un tel passif, naturellement le fond en prend un sacré coup. Ici, aucun lien avec Massacre à la tronçonneuse 2, on retourne au premier. Une nouvelle famille d’accueil fait son apparition dont une petite fille sadique parfaitement à sa place dans ce cirque macabre. Par contre, Leatherface est encore plus abrutie dans ce film que dans le second… Pour réellement profiter de ce film, il faut le voir en version intégrale, là où il offre des passages suffisamment dérangeant et horrible pour mériter le rôle de successeur de Massacre à la tronçonneuse.

Le film suit les préceptes de son aîné. Il débute par une ambiance étouffante et dérangeante, mais qui hélas, sera mis de côté pendant un long moment jusque dans la tanière ou à partir de là l’horreur se fera très graphique.

Au final je rêverais de voir le film dans sa vrai version d’origine. En l’état le film possède un potentiel réel qui fut charcute par le studio rendant au final le film tout juste moyen.

deephurt
5
Écrit par

il y a 7 ans

5 j'aime

2 commentaires

Leatherface : Massacre à la tronçonneuse III
deephurt
5

Tronçonnage de montage

Suite au succès de la saga du croquemitaine Freddy Krueger, la société New Line décide de lancer une nouvelle franchise basé sur le film culte massacre à la tronçonneuse. Ors si la famille est sympa,...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

2

Leatherface : Massacre à la tronçonneuse III
Voracinéphile
5

Suite remake !

Alors maintenant, on arrive dans la période « film de commande » de la saga. En effet, suite aux scores désastreux de massacre à la tronçonneuse 2, Tobe Hooper est dépossédé de sa saga par la new...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime

Leatherface : Massacre à la tronçonneuse III
Truman-
6

Critique de Leatherface : Massacre à la tronçonneuse III par Truman-

Probablement pas le meilleur de la saga des Massacre a la tronçonneuse mais il est clair que ce volet est pas mal du tout . On retrouve une famille toujours aussi taré et cannibale et un leatherface...

Lire la critique

il y a 9 ans

4 j'aime

5

Leatherface : Massacre à la tronçonneuse III
deephurt
5

Tronçonnage de montage

Suite au succès de la saga du croquemitaine Freddy Krueger, la société New Line décide de lancer une nouvelle franchise basé sur le film culte massacre à la tronçonneuse. Ors si la famille est sympa,...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

2

Cannibal Holocaust
deephurt
10

Critique de Cannibal Holocaust par deephurt

L'histoire, la genèse et toute la mythologie qui entoure le film est telle qu'il faudrait lui consacré un dossier pour en faire le tour. Ce qu'on peut dire de manière rapide est qu'il fut l'un des...

Lire la critique

il y a 11 ans

5 j'aime

1

La Créature du cimetière
deephurt
5

Pas si mal finalement

Contre toute attente, voilà un petit film horrifique qui ne paye pas de mine, mais qui mêle fantastique à drame social. La séquence d’introduction est bien foutu au niveau de l’installation du climat...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime