Affiche Leaving Las Vegas

Critiques de Leaving Las Vegas

Film de (1995)

Survivre à Babylone.

C'est une platitude de dire que Las Vegas incarne le rêve américain à l'état chimiquement pur : un univers vide de tout sentiment, de toute émotion, de toute valeur, hormis le règne de l'argent-roi. Un univers où, puisque Dieu y est censé être mort, tout est permis : prostitution, drogues dures, pédophilie, tout y est merchandisé dans une vacuité et un kitsch effarants.... Lire l'avis à propos de Leaving Las Vegas

34 21
Avatar -Piero-
9
-Piero- ·

Au-dessous du volcan

SIn City Pour Gilliam et Hunter S. Thompson (et aussi pour Johnny Depp et Benicio del Toro), Las Vegas est l'endroit idéal pour consommer toutes les drogues, au-delà du délire ; pour Mike Figgis et John O'Brien (et pour Nicolas Cage), c'est le lieu où l'on peut boire 24 heures sur 24, jusqu'au coma éthylique. Mais si le film de Gilliam (même s'il marque l'envers du rêve américain, même s'il est... Lire la critique de Leaving Las Vegas

36 6
Avatar pphf
8
pphf ·

Le con ça suce ses frites.

Je me trimbale une gueule de bois de dingue, mon ami. Et je ne vais pas me cacher derrière mon petit doigt, c'est mal. Affreux, même. S'enivrer comme ça, sans raison apparente, en pleine semaine, ça ne me ressemble pas et j'y vois le résultat de l'alliance fétide des @Gérard Rocher alias JayJay et @Ze Big Nowhere dit Zeubi pour que j'en sois là. J'en ai déjà trop dit et je ne suis pas @Lazein la... Lire la critique de Leaving Las Vegas

39 17
Avatar DjeeVanCleef
8
DjeeVanCleef ·

Critique de Leaving Las Vegas par chinaskibuk

Tout d'abord la bande son "Jazzy mélancolique" par laquelle Mike Figgis nous fait entrer de façon douloureusement imperceptible dans l'univers de Ben (Nicolas Cage), quarantenaire au bout de ses démons de l'alcool, lequel a une indélébile emprise sur lui. Ca tangue, le bonhomme est au bout, il a fini sa lutte, l'avait-il déjà commencée ? "Je ne me souviens pas si je bois car ma femme... Lire la critique de Leaving Las Vegas

16 9
Avatar chinaskibuk
10
chinaskibuk ·

Two against the world

Un scénariste alcoolo, qui a tout perdu, de sa famille à son job, décide de partir pour Las Vegas dans l'optique de se saouler à mort. Là-bas, il rencontre une prostituée, dont il tombe amoureux. Il y a de la beauté dans ce film. Un réel talent dans la représentation de Las Vegas comme lieu à la limite de la réalité, incompréhensible et incompréhensif. De la sincérité et de l'émotion qui... Lire l'avis à propos de Leaving Las Vegas

23
Avatar Kalian
7
Kalian ·

Les beaux perdants

A la table de la vie, lui a longtemps eu du jeu, mais depuis il a finit par ne plus avoir de main. Sa femme l' a quitté, il est devenu alcoolique au dernier degré, scénariste hollywoodien déchu . Il décide alors de ne plus jouer, direction Las Vegas aller simple pour flamber une dernière fois. Elle, dès le début n'a pas eu les bonnes cartes, prostituée, en psychanalyse. On tue son mac qui avait... Lire l'avis à propos de Leaving Las Vegas

13
Avatar yanniederanven
8
yanniederanven ·

Métagueule de bois

Hier, comme chaque jour que Dieu fait, j'ai passé la journée à traîner dans les commentaires de Sens Critique. Je me suis pas mal baladé sur les critiques populaires, pour augmenter mes chances de faire une touche. Et alors, j'ai eu le coup de foudre, vers une heure du matin. Je sais pas, un membre que j'avais jamais vu. Il m'expliquait je crois qu'il traînait un peu au hasard sur les... Lire la critique de Leaving Las Vegas

4 2
Avatar VernonMxCrew
9
VernonMxCrew ·

Glouglou

L'un des plus grand rôle de Nicolas Cage, il est superbe de déchéance, il tutoie les anges avec élégance et il garde le cap du suicide jusqu'au bout. Elisabeth Shue dégringole avec lui par amour, c'est l'évidence. Elle accepte, sans contrepartie, le choix de Ben. C'est de l'amour brut et sans fioriture. Malgré les années et même si Las Vegas semble ringard aujourd'hui, c'est un beau film sur une... Lire la critique de Leaving Las Vegas

6
Avatar cinevu
8
cinevu ·

Bientôt l'heure de s'éteindre

Leaving Las Vegas est une tragédie amorale, une romance d’un cynisme impitoyable, réunissant deux âmes démissionnaires. Ben Sanderson (Nicolas Cage) est l’homme que tout le monde évite. Il boit toute la journée et écume les restes de sa vie, passe aux putes, aux bars, etc. Tous savent qu'il est fini. Il n’y a pas d’agressivité de la part des autres, juste de la gêne. C’est la même chose avec son... Lire la critique de Leaving Las Vegas

4 1
Avatar Zogarok
9
Zogarok ·

Critique de Leaving Las Vegas par T_wallace

Sans doute l'un des plus beaux films avec Cage, qui entretien le mystère autour de sa carrière : comment peut-on se retrouver dans un tel chef-d'oeuvre, être oscarisé, puis tourner dans Bangkok Dangerous ? Lire l'avis à propos de Leaving Las Vegas

15 5
Avatar T_wallace
9
T_wallace ·