Lemmy immortalisé !

Avis sur Lemmy

Avatar Skywilly
Critique publiée par le

Le chanteur de Motörhead en un documentaire de deux heures, voilà qui est une bonne idée ! Lemmy Kilmister raconté par ses amis, ses pairs et son fils dans un spectacle humain assez étonnant, c'est ce que propose le DVD (et Blu-Ray) "Lemmy" sorti directement dans les magasins sans passer par la case Cinéma. On y retiendra beaucoup de choses magnifiques, en plus de sons de Motorhead toujours aussi efficace. À commencer par une présence, un charisme incroyable qui nous renvoi à tout ce que le rock à de mieux à nous offrir. Les chanteurs de Metallica, pourtant très fans et très respectés de l'artiste, font vite pâle figure devant lui et s'en rendent compte en n'hésitant pas une seule second à se prosterner, à "savoir" d'où il vient et ce qu'ils lui doivent. Un tel respect, c'est impressionnant.

Le documentaire se découpe en deux parties : une première plus intime, avec des réflexions sur sa vie, les femmes, son (ou ses ?) enfant(s), sa carrière... puis une seconde sur la musique en pleine tournée avec des groupes qu'il aime et avec Motorhead. On en prend plein les oreilles. Voir Lemmy raconter trois blagues absolument tordantes n'a pas de prix. Tout comme son escapade au casino, à la boutique de CD du coin pour acheter le dernier coffret des Beatles ou dans son bar fétiche où il s'amuse aux jeux vidéos. D'ailleurs, des jeux, il en a partout : sur sa Xbox avec Crimson Skies, sur son portable avec un joli Snake en 3D... Et il se dit complètement fan de Starfox 3D, rien que ça. Enfin, on le découvre passionné de guerre, au sens "collectionneur" du terme, avec une vitrine d'armes blanches sublime, une passion pour les tanks et autres engins de fou furieux et tout cela dans un style totalement "peace & love". La seule chose qu'il semble aimer dans la guerre, c'est la classe qui se dégage de certains bibelots et d'une époque, d'un vêtement. Ainsi, il collectionne des objets allemands, forcément souvent nazis, et se fait insulter, lui, le chanteur du magnifique album 1916, de raciste. Il en rigole d'une bien jolie façon.

Lemmy est vraiment une légende du rock et rien que pour cela, ce documentaire vaut le coup. Son seul défaut arrive vers la fin, ou le réalisateur pense intéressant de nous imaginer une vie sans Lemmy le temps de deux trois témoignage un peu de mauvais goût face à un homme encore vivant et bien en forme malgré ses problèmes de diabète. Néanmoins, Lemmy resplendit dans ce documentaire intéressant que je vous recommande bien que je ne sois pas un über-fan du groupe...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 298 fois
1 apprécie

Autres actions de Skywilly Lemmy