👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ha ha ha ! c'est nul ! Dire qu'on m'avait dit : "Mais non, Besson ne fait pas que des mauvais films ! T'as vu Subway, d'abord (non, je n'ai pas vu Subway) ? Alors ne te permets pas de dire n'importe quoi. Et Léon, tu l'as vu Léon ? Un film génial avec des grands acteurs, une histoire émouvante et foutrement bien réalisée. T'adores Gary Oldman en plus, tu peux pas être déçu !"
Ben...
Après visionnage, force est de constater que c'est peut-être le moins pire des films que j'ai vu de lui. Ceci expliquant peut-être cela, Gary Oldman campe un personnage désopilant dont il a le secret, totalement en porte à faux avec les deux autres, qui semblent avoir été trouvés errants dans un coin du studio après un shoot maousse de psychotropes interdits à la vente en France.
Alors oui, un bon point pour Gary.
Mais comment ne pas s'arrêter sur la blague Jean Reno ? C'est un acteur, ça ?
Natalie Amidala Portman lui prend déjà toute la place à l'écran, à douze ans...

Bon, le scénario, pas mal, mouais bof, y manque quelque chose...tiens, il boit du lait, le tueur. Pis il a l'air d'un clodo, j'vous dis pas...On s'attendrait presque à ce qu'il balance des "vous me payez un verre de lait s'il vous plait, ou je vous nettoie" aux gens dans la rue. Bon et puis voilà la gamine. Ah, elle tire une balle de peinture sur le poitrail d'un gars entouré de gardes du corps. Sacrée prouesse. C'est quand que ça avance ? Bon, tous les flics déboulent et se font souffler par un déluge de flammes provoqué par notre clochard sarkozyste. Et même Gary n'y résiste pas. Eh ben...voilà mes bas instincts flattés.
Note d'espoir tout de même, et preuve que notre réalisateur ploutocrate a bien intégré les principes républicains français et n'hésite pas à les importer avec lui au pays du self-made man, la gamine retourne à l'école à la fin. C'est vrai quoi, elle va pas devenir une Nikita, qui nettoie un peu contre son gré, ça ne serait pas crédible...Tiens, on me souffle que c'est le précédent film du même auteur.

Et puis, pour prendre les choses avec un peu plus de sérieux, je ne suis pas du tout sensible à la mise en scène clinquante du sieur Besson. Les effets de styles y sont en général de mauvais gout, et je n'adhère que rarement à ses choix. Cerise sur le gâteau, en prémices de la série taxi, les gags lourdeaux sur les flics, qui nous les feraient presque passer pour des gars sympas. C'est vrai, quoi, dans l'univers de Besson, ils ne sont jamais que de la chaire à canon plus bête que les aliens dans Quake, ou des débiles patentés.

Bon, bref, c'est un nouvel échec, je déteste Besson, point final.

Contre un peu de cash, je veux bien me fader les minimoys, il faudra m'enfermer dans une pièce insonorisée équipée d'un cabinet de toilettes, d'une plante verte, d'un autre appareil audiovisuel que je pourrai défoncer à loisir à coup de lancer de rats morts, d'un distributeur gratuit et intarissable de Valium, d'un réfrégirateur copieusement empli de bières et de pizzas quatre prozacs, ainsi qu'un kilomètre ou deux de sopalin pour essuyer les différents sécrétions que m'inspireront à n'en point douter les futurs visionnages des oeuvres de cette fine lame du cinéma français.
T_wallace
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes 'Attifés comme l'as de pique' et Les plus mauvais films français

il y a 11 ans

42 j'aime

20 commentaires

Léon
Hypérion
8
Léon

Mon premier choc cinématographique

Léon, c'est un film à part dans ma cosmogonie pelliculaire toute personnelle. Pour bien saisir l'impact qu'il a pu avoir sur mon insignifiante existence, il est nécessaire de replacer son premier...

Lire la critique

il y a 10 ans

94 j'aime

17

Léon
OkaLiptus
10
Léon

And she's buying a stairway to heaven

Par la présence presque organique de la musique lancinante, parfois explosive d’Eric Serra, Léon est un concert sons et lumières, où les bas-fonds sont exposés dans un cortège funèbre aux autorités...

Lire la critique

il y a 4 ans

81 j'aime

41

Léon
toma_uberwenig
4
Léon

Devoir de mémoire

Dans un journal dont j'ai malheureusement oublié le nom, vit le jour une chronique, sinon la plus belle, au moins la plus juste, la plus succinte, tellement foudroyante d'efficacité que je me dois...

Lire la critique

il y a 11 ans

43 j'aime

14

In the Court of the Crimson King
T_wallace
10

Critique de In the Court of the Crimson King par T_wallace

Lors de mes jeunes années (au moment où mes oreilles commençaient à se sensibiliser à la musique), dans le salon de mes parents, la collection de vinyles trônait entre les VHS et les bandes...

Lire la critique

il y a 9 ans

55 j'aime

6

Léon
T_wallace
3
Léon

Critique de Léon par T_wallace

Ha ha ha ! c'est nul ! Dire qu'on m'avait dit : "Mais non, Besson ne fait pas que des mauvais films ! T'as vu Subway, d'abord (non, je n'ai pas vu Subway) ? Alors ne te permets pas de dire n'importe...

Lire la critique

il y a 11 ans

42 j'aime

20

Collatéral
T_wallace
5
Collatéral

Critique de Collatéral par T_wallace

Le film était parti pour entrer dans mon top 10 ; que dis-je, peut-être même mon top 3... Il aurait du me réconcilier définitivement avec Tom Cruise... Il aurait du faire de Michael Mann mon...

Lire la critique

il y a 11 ans

28 j'aime

2