Les 101 dalmatiens !

Avis sur Les 101 Dalmatiens

Avatar David Rumeaux
Critique publiée par le

Retour d’un trio à la barre pour démarrer les années 60. Décennir durant laquelle Disney annonce vouloir produire mois de films encore, pour miser sur la qualité et laisser au public le temps de les apprécier…

Pourtant, le gain en qualité n’est pas flagrant sur le premier film. Les 101 dalmatiens raconte l’histoire de Pongo et Perdita. Deux dalmatiens qui tombent amoureux et ont 15 chiots. Mais quand Cruella d’Enfer, amie de leur maitresse, mais qui a des plans diaboliques, projette de le enlever, les deux chiens se retrouvent embarqué dans une aventure qui va les amener à sauver 99 chiots !

Adapté d’un roman par un unique scénariste qui parvient donc à rendre une histoire, pour une fois, cohérente de bout en bout, voici bien un vrai film d’aventure pour un public jeunesse ! Et ceci avec, en prime, des animaux sympathique comme tout, et une méchante tellement marquante qu’elle aura sous peu son propre film. D’ailleurs, le roman aura ensuite été réadapté en film live. Mais en attendant, ce film profite surtout s’une nouvelle technique d’animation lui donnant un style inhabituel qui ne fonctionnera pas sur tout les films mais qui colle ici parfaitement, et bien que ça le fasse vieillir un peu plus vite que d’autre.

Moins musical que d’autres long métrages du studios (ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose), le film en profite pour reprendre des caractères déjà vu ici ou là dans les autres productions du studios, des personnages qui n’apportent donc pas grand chose de maniére général mais s’intégrent parfaitement ici. Les 101 dalmatiens est aussi un film qui fonctionne donc sur visuel, ne serait-ce que parceque les dalmatiens sont aujourd’hui reconnu pour leurs couleurs. Et c’est bien ce film qui les aura fait à ce point connaitre…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 22 fois
Aucun vote pour le moment

David Rumeaux a ajouté ce film d'animation à 2 listes Les 101 Dalmatiens

Autres actions de David Rumeaux Les 101 Dalmatiens