Hitchcock avant Hitchcock

Avis sur Les 39 Marches

Avatar Fleming
Critique publiée par le

Quand il réalise en 1935 Les 39 marches, improbable histoire d'espionnage, mais film plein d'humour, de surprises et de changements de rythme, Hitchcock n'a que 35 ans. Il n'est pas encore devenu le Hitchcock qu'on aime. Pourtant, son long métrage d'alors annonce ou préfigure les grandes oeuvres futures. Pour ma part, j'ai pensé aux Enchaînés (1946), à L'Homme qui en savait trop (1956) et surtout à La Mort aux trousses (1959), avec le héros duquel celui des 39 marches partage beaucoup de traits psychologiques : charme, décontraction, présence d'esprit, insolence, résilience. Et le personnage principal féminin est déjà une belle blonde mince, froide et chic, genre Grace Kelly, Tippi Hedren ou Eva Marie Saint, type de femmes que le grand Alfred imposera ensuite dans ses chefs d'oeuvre.

Les 39 marches est certainement un des meilleurs films du Hitchcock d'avant Hitchcock.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 187 fois
9 apprécient · 1 n'apprécie pas

Fleming a ajouté ce film à 2 listes Les 39 Marches

Autres actions de Fleming Les 39 Marches