La cavale du destin

Avis sur Les 39 Marches

Avatar Bastien Rae
Critique publiée par le

C'est la première fois que je fais une critique sur un film d'Alfred Hitchcock ou l'un des plus grands réalisateurs de tous les temps. Que l'on aime ou pas ses films, on ne peut que reconnaître le talent de ce grand monsieur. Il est assurément une légende. Je m'attaque aujourd'hui à un de ses films peu connu du grand public, en plein période anglaise. Ce film se nomme Les 39 marches. Eh bien, pour un de ses premiers films ( il en a fait avant mais certains sont inachevés ou sont des court-métrages) je dois avouer que le monsieur place la barre très haute. Cette histoire est riche, bien plus riche que certains scénarios qu'on nous propose de nos jours. Pleine de rebondissement parfaitement amené, un casting parfait et une mise en scène magnifique.

Pour commencer, dès le départ, Hitchcock nous propose une histoire sur des thèmes qu'il apprécie, le suspense, la trahison, la femme fatale, le héros tourmenté, la cavale, le mensonge. Ce n'est pas pour rien que l'on appelle le maître du suspense. Honnêtement, le film passe vraiment bien, malgré le fait qu'il date des années 30, il n'a pas vieilli je trouve. La force de ce film se trouve dans la manière dont est écrit l'histoire. À cette époque, il n'était pas facile de faire une histoire de ce style-là sans que les studios viennent mettre leur grain de sel. Tout le savoir-faire du monsieur est de mettre en place rapidement les éléments qui vont faire avancer son récit. Ensuite, il se concentre vraiment sur l'avancée de son récit, sans regarder en arrière puisqu'il sait que son histoire est parfaitement posée. Un scénario de maître, par un maître, tout semble logique.

Comme je le disais, pour un film qui est sorti dans les années, soit plus de 80 ans maintenant, je trouve qu'il est encore relativement au niveau en termes de mise en scène. Bien sûr, il n'y a pas forcément tous les mouvements de caméra utilisés de nos jours mais la sobriété de la mise en scène permet aux spectateurs de vraiment se concentrer sur les personnages. On avance vraiment avec les personnages, on ne suit pas seulement leur histoire, on est leur histoire. Hitchcock parvient à mettre le spectateur au centre de son film. Il créé des personnages simples, des monsieur et madame tout le monde auquel on peut facilement s'identifier. Cela représente une des forces du film, incontestablement.

Ensuite, une des marques de fabriques d'Hitchcock est l'histoire d'amour entourant ses personnages principaux et même si cela peut paraître un peu facile quand on le voit de notre oeil moderne, je trouve que l'alchimie entre les deux personnages est parfaite. Il y à côté espiègle chez la femme qui pousse l'homme à se surpasser pour essayer de la sauver. Ce qui est surprenant, c'est de voir comment Hitchcock a prévu l'ensemble de son cinéma à travers ce film ou d'autres qui l'on précédé comme A l'est de Shangaï. C'est un manifeste de son cinéma : on retrouve tous ce qui fera la force de son cinéma, les symboles, les thèmes. La bande sonore est excellente également, elle accentue la tension entourant les personnages. La musique est un personnage qui observe constamment les personnages, cela maintien le fait que, même s’il semble tranquille, ils ne le sont pas vraiment.

Les 39 marches est un vieux film certes mais il possède tous les attributs d’un bon thriller. Il est agréable à regarder, les acteurs sont bons et les retournements de situation sont efficace. Je vous le conseille vivement. Ce film reste pour moi un manifeste du cinéma d'Alfred Hitchcock, on retrouve tous ce qui fera plus tard, les grands classiques du cinéma que sont Psychose, Sueurs Froides ou encore l'indémodable La mort aux trousses. Un grand film .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 184 fois
1 apprécie

Bastien Rae a ajouté ce film à 2 listes Les 39 Marches

Autres actions de Bastien Rae Les 39 Marches