Chronique de Les 4 Fantastiques (2015)

Avis sur Les 4 Fantastiques

Avatar Gabriel Lieurain
Critique publiée par le

réalisateur : Josh Trank

genres : science fiction, action

acteurs : Miles Teller, Kate Mara, Michael B Jordan, Jamie Bell …

Synopsis

Reed Richards et son ami d’enfance Ben Grimm sont sollicités par une équipe de scientifiques pour mettre au point une machine permettant de voyager dans une autre dimension.

Désobéissant aux ordres, ils se rendent dans la dimension avec Victor Domashev et Johnny Storm, le fils de Franklin Storm responsable du projet.

Mais tout ne se passe pas comme prévu et Victor tombe d’une falaise pendant que les trois autres sont contaminés par une mystérieuse substance.
Susan Storm, fille adoptive de Franklin est également contaminée.

Les quatre sont conservés par l’armée qui va en profiter pour tester leurs compétences acquises en échange d’un remède.

Critique

Pour son deuxième film, Josh Trank réalise une nouvelle version des quatre fantastiques qui a pour mission de faire oublier les tristes opus signés par Tim Story.

Malheureusement, son pari est à moitié réussi.

Déjà si les films de Tim Story n’étaient pas géniaux, eux au moins avaient l’avantage d’avoir du rythme.

Là, le réalisateur prend un certain temps avant de vraiment commencer avec l’expédition qui tourne mal et on s’ennui malgré la bonne idée de nous présenter l’enfance de Reed et de Ben.

Et puis pour un film de super héros y a pas beaucoup d’action mais bon, c’était déjà le cas dans les films de Tim Stor.

Enfin, personnellement, je n’ai rien à l’idée qu’on reprenne une troisième fois Fatalis comme méchant mais vu que la menace qu’il représente n’apparait que trente minutes à la fin, on se dit que c’est très méchamment bâclé vu qu’on a peu de temps pour développer le personnage.

D’autant que son premier (et unique par ailleurs) combat face au quatuor qui dure pourtant longtemps est loin d’être extra.

Bon il fait mieux que les films précédents et contrairement à beaucoup de gens qui crachent dessus, je l’ai trouvé assez divertissant mais on ne peut s’empêcher de rester sur notre faim.

Par ailleurs, bien que Jamie Bell et Miles Teller soient de très bons acteurs, je rie qu’on nous les présente comme des lycéens alors que tous deux sont proches de la trentaine et font bien cet âge.

Mais bon Josh Trank a réussi à apporter un côté légèrement réaliste à ses personnages qui souffrent de leur transformations et utilisés comme des armes par l’armée.

On est ici dans un film très sombre également qui vire parfois légèrement vers l’horreur.

Concernant les acteurs, y pas à dire tous surpassent les anciens interprètes.

Miles Teller joue un Reed Richards convaincant (sauf dans l’âge qu’il est supposé avoir) et on ressent bien son amitié avec Ben Grimm qui est mise à mal suite à leurs transformations.

En plus, il arrive à dégager un charisme certain contrairement à Ioan Gruffud ancien interprète.

Kate Mara quant à elle joue une Sue Storm bien mise en valeur également et elle donne l’impression de jouer une scientifique qui s’inquiète de la façon dont l’armée les utilise elle et ses compagnons.

Elle est un peu plus en retrait que ses camarades mais au moins, elle est loin de la potiche latino qui finissait nue dans les précédents films.

Michael B Jordan déjà présent dans Chronicle joue à merveille Johnny Storm avec un côté légèrement provocateur sans pour autant être la tête à claques qu’était souvent Chris Evans.

C’est d’ailleurs essentiellement de lui que viennent les rares passages comiques du film
On lui donne même une certaine complexité avec le conflit qu’il a avec son père Franklin.

Jamie Bell enfin est bien arrivant à retransmettre une tristesse mélancolique se dégageant de La Chose ainsi qu’un côté grosse brute.

Enfin, Toby Kebbell qui a pourtant un personnage très mal développé qui aurait mérité mieux est très bien.

En plus, il est très différent du personnage cliché joué par Julian McMahon et a de bonnes raisons d’être mauvais.

On se prend à avoir de la sympathie pour lui en Victor si bien qu’on est triste quand survient son accident dans la dimension parallèle ou il est laissé pour mort.

Mais dès qu’il revient, Victor n’est plus et il est devenu Fatalis être surpuissant et terrifiant devenu fou (c’est sûr un an tout seul et gravement blessé t’es plus le même après) qui veut détruire l’humanité.

Enfin, concernant les effets spéciaux, costumes et maquillages ça reste très bon.

La Torche est bien représentée et les pouvoirs élastiques de Reed sont impressionnants en particulier son combat dans la forêt même si trop court et aurait mérité une meilleur fin.

Que dire de La Chose en motion capture qui réussit à nous faire oublier le grotesque costume en latex porté par Michael Chicklis.
C’est par ailleurs la deuxième fois que Jamie Bell utilise ce procédé après le Tintin de Spielberg.

A noter aussi une bonne utilisation du pouvoir élastique permettant de modifier les traits du visage pour ne pas être reconnu.

Quant à Fatalis, l’aspect momie métallique ne m’a pas déplu contrairement à beaucoup de gens et ses pouvoirs différents de la précédente version se sont révélés très impressionnants même si je trouvais que les éclairs produits par l’ancien Fatalis étaient plus cools.

En revanche, ce n’est pas un film à conseiller aux jeunes enfants tant dans ses passages glauques (la découverte par les personnages de leurs pouvoirs) que dans la violence présente à l’écran loin d’être tout publique à contrario de celle du premier film (Le Fatalis des films de Story même si il tuait quelques personnes semble mignon à côté de celui là dont les meurtres à l’écran sont retranscris d’une manière assez barbare et un tantinet gore).

Donc cette nouvelle version déçoit pas mal de gens mais personnellement je l’apprécie car elle n’a pas ce côté ringard des deux films précédents films en nous proposant quelque chose de plus sombre et réaliste avec des interprètes qui ne sont pas ridicules.

Donc pas mal mais aurait pu être mieux si ces gros blaireaux de la Fox avaient pas charcuté le film de Trank (renié par ce dernier par ailleurs).

PS : La polémique sur le fait que Johnny soit black et que Sue soit sa sœur adoptive d’origine caucasienne est ridicule.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 80 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Gabriel Lieurain Les 4 Fantastiques