It's Clobber Time ?

Avis sur Les 4 Fantastiques

Avatar Neo Cosmic M
Critique publiée par le

Attention, critique très longue avec pas mal de spoilers donc prenez du pop-corn !

Voici le film de super-héro que j'attendais le plus au tournant cette année; bien plus que Avengers 2 qui sans égalé son prédécesseur était juste mortel, bien plus que Big Héro 6 qui même s'il ne mérite pas son Oscar (surtout devant le Conte de la Princesse Kaguya) est plus qu'un bon film Disney et bien plus que Ant-Man qui m'a franchement déçu pour le coup. En effet, car il y avait pas mal de mauvais signes. Premièrement, le plus évident : le casting (le choix de Michael B.Jordan en Human Torch m'a plus surpris que scandalisé, c'est plutôt Kate Mara qui m'a inquiété mais j'expliquerai plus tard) et deuxièmement, la déclaration de faire de cette version un film très éloigné de la version d'origine mais plus proche des Ultimates et avec une origine clairement différente (surtout de la folle rumeur d'un Doctor Doom au féminin). Mais concrètement, ce film est une bonne surprise, mais avec plusieurs choses inexplorées.

Josh Trank à la maîtrise

Si vous cherchez les 4 Fantastiques en tant que tel, passez - votre chemin. Ce film donne sa propre version, clairement inspirée de la version Ultimate. Ce qui est à la fois une bonne et une mauvaise idée. Bonne idée car on a une version certes différente, mais qui a un regard plutôt classe et intéressant. La réalisation est juste géniale, même si elle est balbutiante. Les effets spéciaux sont assez correctes, sauf pour la Chose où il y a des plans qui sont assez imparfaits. Le monde où les 4 Fantastiques (-1 mais ça je le développerai plus tard) vont est assez bien fait et l'utilisation que le film en fait est grandiose. Seulement voilà, il n'est pas exploité à sa juste valeur et c'est vraiment dommage.

L'Univers que l'équipe veut visiter n'est au final qu'un endroit où nos héros et Victor Von Doom vont recevoir leur pouvoir mais c'est tout. Le film n'exploite pas l'univers en tant que tel, comme un monde à explorer, mais comme un monde à découvrir.

Mais pour ça il y a eu explication et j'ai une théorie là-dessus. Pour ceux qui ne savent pas Josh Trank est aussi le réalisateur du très bon Chronicle , un film de super-héro qui parle de jeunes adolescents face à leur pouvoir et comment ils devront apprendre à le gérer. Et c'est un thème qu'on retrouve clairement dans ce film à savoir des jeunes qui ont des pouvoirs qui ne maîtrisent pas et comment ils devront apprendre à gérer. C'est une approche intéressante des 4 Fantastiques mais qui paradoxalement les fait plus rapprocher de Spider-Man que des 4 Fantastiques en tant que tel. Et ça se voit aussi aux traitements des personnages.

L'équipe avant la famille

Par rapport aux personnages ont va passer par les 4 principaux.

Reed Richards (Mr Fantastic) joué par Miles Teller (vu dans Whiplash et Divergente...ouais) est clairement celui qui est mis en avant (ce qui est logique en un sens). Le film exploite bien le faite qu'il s'agit d'un petit génie assez incompris par son professeur qui a découvert la téléportation. Il exploite aussi un Reed Richards plus proche de Peter Parker que de Tony Stark, à savoir un adolescent apeuré qui pense à fuir ses responsabilités plutôt que de les assumer. Bien entendu, il finira par le faire et saura prendre les bonnes décisions en s'improvisant Leader.

Ben Grimm (la Chose) joué par Jamie Bell (vu dans Billy Elliot et Tintin) est assez sous-exploité. Il est juste l'ami de Reed Richards et ont une relation fraternelle assez forte (durant la première heure). Mais une fois la première heure, il est plus la Chose bourrine que la Chose sensible et c'est un peu dommage qu'on n'équilibre pas trop le personnage en ce sens.

Johnny Storm (la Torche Humaine) joué par Michael B. Jordan (Chronicle et cette année Creed). Donc, bon choix ou mauvais choix ? Niveau de l'acteur plutôt bon choix au final, niveau personnage ça dépend. En faite, le Johnny Storm dans ce film est aussi la tête brûlée des comics, mais le fun en moins. Il est fun mais pas vraiment tout le long car ils en ont fait paradoxalement un Johnny Storm très différent et qui va avec l'acteur, à savoir une tête brûlée en bute avec son père qui ne veut pas exploiter son potentiel plutôt qu'une tête brûlée proche du bouffon des comics. Idée plus qu’intéressante et qui va avec le film, mais qui risque de ternir les fans de Johnny Storm. Ceci dit à la fin, on retrouve quelque peu le Johnny Storm des comics. Mais pas vraiment.

Susan "Sue" Storm (la Femme Invisible) jouée par Kate Marah (Transcendance...arf et House of Cards). Donc malgré mes appréhensions, bon choix ou mauvais choix ? Niveau actrice, très bon choix ! Niveau personnage pas tant que ça. Susan Storm est ici une scientifique adoptée par Franklin Storm du ...Kosovo (hein ?), ouais ok...pourquoi pas. Et qui semble aussi brillante que Reed. Et c'est là le problème. La Susan Storm du comic qu'il soit de la Terre 616 (les fans de Marvel se reconnaîtront) et de l'Univers Ultimate est le cœur même de l'équipe, chose que même la version de Tim Story (que tous les critiques aux passages s'amusent à la démonter) avait conservée. Alors que là, elle complètement transparente et en retrait. Ils ont on fait un personnage assez mis de coté des événements et une scientifique froide et paradoxalement sans âme (c'est à peine si elle parle à Reed c'est dire !). C'est bien sauf que paradoxalement, on ne sent pas de vrais liens avec Johnny Storm et ils n'ont pas l'air si fraternels. On voit bien quelques scènes ensembles mais on ne les sent pas vraiment frère et sœur. Je pense que le réalisateur et les scénaristes ont été plus dans le sens de "famille en construction" pour Johnny et Sue. Ce qui a mon sens est une faiblesse pour ce film. Mais je développerai plus tard.

Victor Von Doom (ou Domashev) joué par Toby Kebell (Koba de la Planète des Singes). Il est assez intéressant dans la mesure où le film exploite bien le scientifique arrogant, différent du scientifique émerveillé qu'est Reed Richards, de la scientifique froide qu'est Susan Storm ou du scientifique visionnaire qu'est Franklin Storm. Il exploite bien le lien qu'il entretient avec l'équipe et son hostilité envers les militaires. Sa métamorphose (même si on la voit venir) est plutôt réussi et ses pouvoirs sont classes. Mais paradoxalement, sa mégalomanie qui sera exacerbé le conduira à faire quelque chose d'assez bizarre mais que je développerai plus tard aussi (oui je fait un listing des apports pour mieux les nuancer par la suite).

Parmi les personnages secondaires à savoir Harvey Elder et Franklin Storm, oui ça passe aussi.

Vraie refonte pour Harvey Elder joué par Tim Blake Nelson (qui est un habitué de Marvel car il a joué le rôle de Samuel Sterns "le Leader" dans l'Incroyable Hulk, Donnie Brasko et récemment dans Selma). En effet, on passe de l'Homme-Taupe ridicule des comics en membre de l'armée américaine dans le cliché absolu (à savoir opportuniste, manipulateur, voulant s'accaparer les travaux des autres vous avez saisi l'idée). Il est vraiment bien exploité et son coté opportuniste fait de lui un personnage qu'on aime détester et un antagoniste aussi intéressant que Von Doom (Tient comme dans l'Incroyable Hulk maintenant que j'y pense).

Franklin Storm joué par Reg E.Cathey (S.W.A.T Unité d'Elite pour ceux qui s'en souviennent), est un scientifique assez paternaliste envers ces enfants et Reed Richards, un peu dans le style Ultimate. On voit qu'il s'agit d'un scientifique visionnaire mais qui a les mains liés. Il veut assurer la cohésion de sa famille et faire en sorte que son fils biologique prenne le bon chemin et qu'il arrête de gaspiller son potentiel.

C'est paradoxalement sa mort qui sera le déclencheur d'un vrai rapprochement entre Johnny et Sue et qui provoquera la formation des 4 Fantastiques en tant que tel (où du moins un semblant de formation)

Maintenant on va passer au principal défaut de tous ses personnages : pas de vrais background exploités. Ce qui est une bonne idée car on ne s’intéresse qu'aux membres du projet en tant que tel de leur devenir et de la manière dont ils vont gérer ce qui leur arrive. Mauvaises idée parce qu'on perd aussi de vue ce qui fait l'essence et l'identité des 4 Fantastiques.

Tim Story Vs Josh Trank. Qui gagne ?

Donc maintenant on va parler de l'histoire qui est assez bien trouvée à savoir,

des scientifiques qui montent un projet d'exploration d'un monde parallèle et qui se retrouvent investis de fantastiques pouvoirs et l'armée va les récupérer pour en faire de super-agents. Mais Victor qui est resté prisonnier va fatalement (Fatalis , fatalement blague de merde terminée) envahir et vouloir détruire le monde car les Hommes veulent envahir le sien les Fantastiques l'arrêtent et coupent tout lien avec l'armée américaine pour en faire une vrai équipe et c'est finie

Donc pas grand chose à reprocher je la trouve assez bien faite comme histoire, surtout que les ellipses temporelles permettent une meilleur vue de la progression de l'histoire (pour une fois que je trouve que les ellipses temporelles ont du sens). Mais à la grande question 4 Fantastiques de Tim Story ou 4 Fantastiques de Josh Trank ? Et bien Josh Trank de loin (et je ne compte même pas inclure les 4 Fantastiques de Roger Corman car je vais m'énerver si on l'évoque). Cependant, ce n'est pas pour autant une adaptation pertinente des 4 Fantastiques à l'inverse de la version Tim Story. La version Tim Story était une version assez parodique des films de super héros comme le comic book des origines (qui était une parodie de la Ligue des Justiciers) et celle -ci en propose une version plus sérieuse et dark (oui c'est la mode des reboot dark sauf pour X-Men First Class). Sur ce point ok ça passe. Là où ça ne passe pas c'est qu'il n'y a pas cet esprit famille dans le film et qui caractérise les 4 Fantastiques des comics. A l'exception de Ben et Reed, c'est plus une relation de collègues de travail plutôt que de familles. Bref on ne voit pas Johnny délirer (ou se disputer) avec Ben, on ne les voit pas faire des bêtises futiles etc.

A la limite ont les voit prendre une cuite mais c'est faible

Bref pour moi, cette version des 4 Fantastiques c'est clairement les Avengers ado mais sans le fun des ados. Au moins dans Avengers, tu les vois délirer ou installer une ambiance alors que là pas vraiment. Même dans X-Men first-Class voir dans X-Men tout court, on voit des ados faire n'importe quoi et s'amuser alors que là, ils sont trop sérieux et il n'y a pas vraiment de complicité établie tout le long. Ils ont plus des relations de collègues de travail et rien d'autres. Cela est assez surprenant de la part de Josh Trank car c'est vraiment cet aspect là qu'il a traité dans Chronicle et pas ici...bizarre.

Enfin et ça c'est ma grande déception car c'est ce que je recherchais dans le film et que je n'ai pas vu. Il n'y a pas l'aspect aventure ! A la limite, on a un aspect découverte d'un nouveau lieu, mais pas l'aspect aventure qui aurait pu vraiment le distinguer de la version Tim Story. En effet, le monde qu'ils ont découvert n'est pas du tout exploité en terme de nouveau monde. On ne les voit pas vraiment l'étudier, ou l'exploiter comme il le faudrait. Victor veut le défendre mais...le défendre de quoi ? Bon à la limite il ressent une connexion mais c'est assez faiblard car au final on n'en sait très peu de chose

Mais vu la fin ouverte c'est clair qu'ils ne vont pas nous laisser sans réponse bien longtemps

Oui et c'est vraiment dommage car on aurait pu vraiment bien l'exploiter mais pour cela, il y a une explication : la durée du film. Mdr, QU'EST-CE QU'ON TOUS CES PRODUCTEURS A VOULOIR FAIRE DES FILMS DE SUPER-HEROS DE MOINS DE 2 HEURES ? C'est beaucoup trop court pour exploiter vraiment tous les aspects de l'histoire et forcément beaucoup de choses passent à la trappe (ce qui explique les problèmes d'Avengers 2 et d'Ant-Man).

Et enfin, les pouvoirs de Sue Storm me pose problème où du moins l'origine de ses pouvoirs.

En effet, de tous les personnages, elle est la seule qui n'a pas été dans le monde parallèle à l'inverse de Reed , Johnny, Victor et Ben. Cependant, alors que ces derniers ont reçu leur pouvoir clairement de cet univers, elle les a reçu par contre-coup lors de leur rentrée sur Terre et des flux d'énergies qui entourent l'appareil. Ce qui fait que lorsque Reed Richards dit qu'ils les ont reçu de ce monde, ça ne va pas avec Sue Storm fatalement !

Donc avec tout ce que j'ai énoncé, il est clair que ce film nous offre une logique de film de super-héros plus proche des Ultimates version ado que des 4 Fantastiques, ce qui lui fait perdre en pertinence par rapport aux autres films de super-héros, mais qui se rattrape par une narration assez classe et une réalisation d'envergure malgré quelques imperfections.

Reboot réussi au final ?

Etant fan de Marvel en général et des 4 Fantastiques en particuliers (même si je les ai assez perdus de vue en comics ces dernières années à cause de leur relance à répétition), je n'étais pas franchement emballé. Mais au final, j'ai beaucoup aimé. Cependant, la version de Josh Trank est tellement éloignée de ce qu'on connaît des 4 Fantastiques que fatalement les puristes vont hurler à la mort (les Sens Critiqueurs aussi visiblement). Donc, c'est un film où il faut éteindre son fanboyisme primaire pour l'apprécier, mais qui malheureusement va trop loin dans ces idées innovantes en perdant de vue l'essence même de l'équipe d'origine, et pas assez loin dans certaines pistes qui auraient pu faire de ce film, un film égale voir meilleur qu'Avengers 2 (et oui, Avenger 2 est clairement au dessus). Bref, je vous le recommande avec prudence car ce n'est pas qu'un simple film de super-héro mais un film qui privilégie des êtres ordinaires qui ont reçu un don extraordinaire plutôt que des explorateurs qui n'exploitent pas assez leur don pour mieux les comprendre. Visiblement, la suite est déjà en projet et s'il en font un, il est plus que souhaitable que l'esprit des Fantastiques sera cette fois mieux retranscrite et que l'aspect aventure à peine esquissé soit mieux exploité. Et surtout, n'ayez pas peur de faire un Johnny plus irresponsable ou un Ben plus attachant et d'importer d'autres ennemis que Fatalis (genre les Terrifics, les 7 de Salems, le VRAI Galactus cette fois et les..à non pas les Skrulls ont les a vu dans Avengers et encore moins le Inhumains). Et quand au projet d'un crossover 4 Fantastic/X-Men, éviter autant que possible une mini Avengers Vs X-Men des comics. Ce fera trop de redites. Quoique cela pourrait être intéressant qui sait ?

Addendum

Il semblerait selon le réalisateur que la Fox a encore frappé et aurait fait des reshoots. Visiblement, quand il s'agit de démolir un film de super-héro elle n'est jamais loin celle-là !

Version fun de ma critique ici

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1084 fois
16 apprécient · 3 n'apprécient pas

Neo Cosmic M a ajouté ce film à 18 listes Les 4 Fantastiques

Autres actions de Neo Cosmic M Les 4 Fantastiques