Avis sur

Les 4 Fantastiques par Danahan

Avatar Danahan
Critique publiée par le

Ce film aura pas mal fait parler de lui, notamment à cause de son casting et de ses libertés vis à vis du comics d'origine. La question étant toujours la même lors d'une adaptation : à quel point doit on rester fidèle au matériau d'origine ?

Ici les scénaristes ont décidés de garder l'idée globale des 4 fantastiques : ils sont 4, ils sont fantastiques, y en a deux qui sont frêre et soeur, la soeur va avoir une love story avec la grosse tête du groupe et leur plus grand ennemi c'est Dr Doom. En gros.
Par dessus ces bases ils ont voulu greffer des idées qu'ils considèrent sans doute comme moderne. Du coup les super héros ayant la quarantaine (ou dans ces eaux là) deviennent de jeunes étudiants, l'un des deux membres de la fratrie Storm est adoptée, Doom est un hacktiviste - fataliste (ouais, Fatalis (Doom = ruine)... subtil non ?) - ecologiste - cynique et tous ces joyeux lurons partent à la poursuite d'un autre monde qui pourrait permettre, grace à ses ressources et nouvelles énergies, de sauver notre planète qui se "meurt" par notre faute (Coucou Interstellar...entre autres).
On rajoute encore le couplet habituel de la multinationale/l'état qui veut utiliser la moindre nouvelle découverte comme une arme pour dominer ses collègues de l'ONU, le petit génie incompris, l'ex jaloux (futur méchant) du nouveau love interest (principal protagoniste), ou encore le gamin rebelle qui n'a aucun but dans la vie et est plus ou moins la honte de son père, qui lui même sert de mentor/sage au groupe de super héros.
Tout cela au service d'une origin story de 1h40.

L'un des principaux problèmes c'est que, pour beaucoup, on sait déjà où tout cela va mener. Et même sans connaître les 4 fantastiques, même sans avoir vu les premiers films, on est entouré de films de super héros, on a déjà bouffé pas mal d'origin stories, on sait comment ça marche maintenant. Alors passer la moitié du film à nous expliquer comment ils vont avoir leurs super pouvoirs, rend de fait le film très ennuyant. Surtout qu'au final on apprend pas grand chose de cette autre planète sur laquelle ils vont ou de l'origine de leurs pouvoirs. Tout cela ne sert qu'à nous montrer la construction des relations entre les personnages.

Et là on aborde LE gros problème du film. Rien n'est abouti. Tout n'est qu'effleuré.
Le film s'ouvre sur la rencontre entre Reed et Ben et nous fait comprendre au fur et à mesure, que la relation entre les deux est très forte. Seulement Ben ne sert absolument à rien dans le film et sa relation avec les autres membres du groupe est totalement factice. De même, la "famille moderne" (dixit l'équipe du film) aurait pu apporter quelque chose à l'intrigue, étant donné qu'on nous montre un fils rebelle en froid avec son père et une fille adoptée qui n'a pas beaucoup de relations avec son frère. Là encore, ces sujets sont effleurés mais n'apportent rien à l'histoire. Le film est sensé nous montrer l'origine d'un groupe de super héros, mais on ne voit que 4 personnes n'ayant que très peu de liens entre elles.
Mais le pire reste l'antagoniste. Je passerais outre le design peu emballant du personnage. Doom est un archétype : le génie qui se croit supérieur au reste du monde et pense que l'humanité doit payer pour les erreurs qu'elle a commise (bien qu'il avoue lui même que ces erreurs proviennent de quelques personnes seulement, il tient à ce que les milliard de personnes restantes paient aussi). L'utilisation d'archétype n'est pas une tare en soit, tout le monde s'en sert. Sauf qu'ici ce n'est qu'une étiquette collée sur un personnage, afin de lui donner un semblant de consistance, quand le seul but de sa présence est d'être l'antagoniste et celui qui va permettre aux héros de s'unir. Il ne sert à rien d'autre. Ses préoccupations écologiques sont rapidement passées à la trappe par son plan simpliste (détruire la Terre), son passé d'hacktiviste lié à la multinationale n'a aucune incidence sur le reste de l'histoire, tout comme son passé avec Sue Storm. Ces deux faits sont d'ailleurs juste évoqués, sans plus de détail.
Tout dans ce film semble présent pour donner du relief à des personnages creux, avant le combat final. Combat qui est d'ailleurs expédié aussi vite que le reste.

Ajoutez à cela une bande son sans intérêt particulier, des effets spéciaux inégaux (le drone, sérieux...) et une mise en scène banale. Avec tout de même une performance d'acteur potable.
Vous obtenez les Fantastic four.
Un film insipide.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 214 fois
1 apprécie

Danahan a ajouté ce film à 1 liste Les 4 Fantastiques

  • Films
    Affiche San Andreas

    Flop 2015

    Avec : San Andreas, Babysitting 2, Mad Max : Fury Road, Macbeth,

Autres actions de Danahan Les 4 Fantastiques