Niggas in Paris

Avis sur Les 8 Salopards

Avatar R-bert
Critique publiée par le

Il y a donc en 2016 des gens qui sont payés pour insérer le plus de fois possible le mot « Nigga » dans des dialogues...c'est triste.
Ce qui est triste aussi c'est de voir un système médiatique ériger ce type d'énergumène au rang de génie. Tout du moins ce qu'on considère comme étant des génies aujourd'hui, c'est à dire des Steve Jobs ou des Howard Schultz (Starbuck), des personnes créant des marques vides, dont l'image importe plus que ce qu'ils produisent.
C'est d'autant plus triste que si Tarantino a eu la Palme d'Or en 1994 à Cannes, c'est aussi grâce aux talents de son équipe, et notamment Roger Avary (son ex-co-scénariste et ex-ami) et Sally Menke (sa monteuse, disparu trop tôt en 2010), qui hélas ne travaillent plus avec lui aujourd'hui, et cela se ressent dans le résultat final. Mais ça on l'oublie trop souvent, et on préfère fantasmer que si des gens comme ça sont arriver si haut, c'est grâce à leur seul et unique talent qui les élèvent aussi de nous, pauvres péons.

A la limite tant mieux pour lui, aujourd'hui Tarantino a tout gagné, et il pourrait même réaliser le journal météo que les gens crierait au chef d'oeuvre, reste à voir ce qu'en pense son estime...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 179 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de R-bert Les 8 Salopards