When the Hangman catches you... you hang.

Avis sur Les 8 Salopards

Avatar atomystik
Critique publiée par le

La note serait plutôt 7.5/10, mais pour Quentin, je vais arrondir au dessus.

Que dire? C'est du Tarantino. Bon, ça fait un peu court comme critique, mais cela suffit à savoir si l'on veut aller voir le film ou non. Personnellement, je l'ai trouvé un peu en deçà des deux précédents, mais cela reste un excellent moment à passer (quand on aime Tarantino), où se côtoient l'absurde et la violence. Dans la lignée de Django, on trouve un western dont le personnage principal (même s'il y en a huit, l'un d'eux apparaît comme le "héros" de l'histoire) est afro-américain, mais ici, il est libre dès le début et était même un soldat dans l'armée de l'Union lors de la guerre de Sécession. Il est désormais chasseur de prime et coincé par la neige, il se retrouve dans une auberge où un carnage va avoir lieu (à noter, si le sang est omniprésent, Quentin a fait un effort en n'en déversant pas les hectolitres ridicules dont il est friand).

Le film se divise en deux partie, la première étant peut être un peu longuette et la seconde, au contraire un peu précipitée. En effet, avant d'arriver à l'auberge, notre héros est pris en stop par un autre chasseur de prime, qui emmène une prisonnière à Redrock pour se faire pendre. Chacun passe un certain temps à se présenter, il y a hésitation, faut-il ou non prendre l'autostoppeur.... Finalement l'attelage repart, mais tombe sur un renégat devenu shérif, lui aussi coincé par la neige et voulant monter à bord. C'est donc reparti pour les présentations, les hésitations... Bref, une heure de film s'est déjà écoulée, et il ne s'est pas passé grand chose. Dans l'auberge, les quatre voyageurs et leur chauffeur font la connaissance de nouveaux protagonistes, ce qui occasionne de nouvelles présentations, de nouveaux dialogues, etc. Et puis paf, tout le monde meurt et au final le stress n'a pas eu le temps de monter, je m'attendais à quelque chose de plus pernicieux, les gens mourant un par un, la tension augmentant progressivement... Et en fait non, j'ai trouvé que cette partie là allait un peu trop vite.

Donc malgré quelques défauts, j'ai aimé ce film parce que j'aime l'univers Tarantino, j'aime le côté un peu décalé de certains dialogues, j'aime cette violence un peu ridicule... Mais le film n'a rien de neuf, rien d'original par rapport aux précédents.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 537 fois
Aucun vote pour le moment

atomystik a ajouté ce film à 3 listes Les 8 Salopards

Autres actions de atomystik Les 8 Salopards