The Good, The Bad, The Ugly & The Thing

Avis sur Les 8 Salopards

Avatar Tanguy Renault
Critique publiée par le

Après une pré-production maudite suite à la fuite sur Internet du script complet du film et à l'annulation temporaire du projet par Tarantino lui même, ce dernier est finalement revenu sur sa décision et à tout de même décidé de faire de The Hateful Eight (je ne vous ferais pas l'affront de mentionner le titre Français) son tant attendu huitième film. Et ce qui est certain, c'est que l'on aurait loupé une bien belle pépite si QT avait laissé tomber son script suite au leak !

Autant mettre les choses au clair dès le départ : C'est un film qui va énormément diviser (encore plus que les précédents films du réalisateur) et c'est typiquement le genre de métrage où les avis ne peuvent se limiter qu'à "J'adore" ou "Je déteste". Il faut bien reconnaître qu'on a ici affaire à ce qui est certainement le film le plus étrange et le plus perturbant de sa filmographie, allant même jusqu'a brouiller les pistes quand au genre auquel le film appartient. Western ? Thriller ? Film d'horreur ? Simple défouloir gore ? Tout ça à la fois ? Même après deux visionnages, je n'arrive toujours pas à répondre à cette question.

Une fois n'est pas coutume, on sent que le Tarantino cinéphile à pris un malin plaisir à mélanger tous les films qui ont bercés son enfance, allant de la Trilogie du Dollar à The Thing , sauf que cette fois-ci, il y a quelque chose en plus : Outre les références évidentes, QT a réussi a y développer sa propre ambiance, son propre univers, ce qui ajoute une certaine maturité au film, en particulier lors de dialogues savoureux et extrêmement bien amenés.

Mais ne vous en faites pas, les fans de Kill Bill Vol.1 vont être ravis puisqu'un propos mature ne veut pas forcément dire une réduction drastique d'hémoglobine ! Loin de là même, puisqu'il s'agit surement de son film le plus gore et trash, rien que ça. Le pire, c'est que le sang met pas mal de temps se montrer puisqu'il faut attendre quasiment deux heures de dialogues en huis clos avant de voir les premières gerbes de sang. Mais dès que la violence arrive, elle ne nous lâche plus durant 45mn de folie pure, le tout emmené par un casting tout simplement PARFAIT (en particulier Jennifer Jason Leigh) et des effets gores du plus bel effet signés Greg Nicotero (LE maître en la matière).

On pourrait légèrement pester sur la longueur du film qui aurait pu être raccourcie d'au moins un petit quart d'heure, surtout dans sa première partie, mais il faut reconnaître qu'avec ce Hateful Eight, Tarantino nous offre son film le plus mature et le plus intelligent, mais aussi le plus violent et le plus gore par la même occasion. Si vous êtes fan de théâtre et de cinéma d'horreur, vous allez prendre votre pied comme jamais ! Si ça n'est pas le cas par contre... Bon courage.

Sur ce, je m'en vais de ce pas réécouter la sublime bande originale du magistral Ennio Morricone (Rhaaaa, ce thème principal, mon dieu <3) !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 308 fois
Aucun vote pour le moment

Tanguy Renault a ajouté ce film à 6 listes Les 8 Salopards

Autres actions de Tanguy Renault Les 8 Salopards