Avis sur

Les 8 Salopards par limma

Avatar limma
Critique publiée par le

Avec « reservoir dogs » ou « pulp fiction », il y avait ces dialogues cinglants, ces scènes sanglantes aussi, servant le propos et donc "justifiées", avec des acteurs et une mise en scène nerveuse pour servir une HISTOIRE souvent originale dans son traitement, utilisant le "verbe" dans un mélange survolté d'action et de réflexion, bousculant les codes du genre, plein d'humour, et musicalement réussie.
On se délecte de l'esthétique de « Kill Bill », ou encore du « dynamisme » de boulevard de la mort.
« Django enchained » qui induisait déjà une certaine violence parfois gratuite, la contrebalançait par son propos hors du temps avec des scènes parfois d'un ridicule jouissif et mettait "au premier plan" comme dans « pulp fiction » des dialogues qui s'imbriquaient tout naturellement avec la violence des scènes pour mieux les servir et dérouter le spectateur.

Malgré toute la virtuosité indéniable chez Tarentino, « les huit salopards » ne possède pas la même qualité.

On retrouve ses acteurs fétiches dans un huit clos oscillant entre l'humour et la violence, quelques dialogues (quand même), des retournements de situations improbables -dans le bon sens du terme -et des scènes décalées... des « interludes » (la porte qui ne se ferme pas amenant à une répétition de situations loufoques réussies) ; l'immoralité, le 36ème degré...et la claque «aux convenances»...

Des situations improbables mais des dialogues bien souvent vulgaires et de la violence gratuite ; la laideur de tous les personnages, ne réussit pas le tour de force, de nous les rendre sympathiques, comme souvent dans ses films.

C'est donc bien du Tarentino à regarder sans complexe malgré tout....mais un tantinet feignant et agressif.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 202 fois
3 apprécient

Autres actions de limma Les 8 Salopards