L'ange Gabrielle

Avis sur Les Adieux à la reine

Avatar openupandbleed
Critique publiée par le

D'une part, le rendu d'un Versailles crade et finissant est vraiment excellent. D'autre part, c'est toujours un plaisir d'entendre et de voir Virginie Ledoyen, qu'elle soit habillée ou pas. Voilà déjà deux bonnes raisons de regarder les Adieux à la Reine, la 3e étant Noémie Lvovsky - incroyable de justesse dans un second rôle certes mais qui rachète certaines maladresses de Léa Seydoux et de Diane Kruger; on a connue cette dernière plus inspirée. On appréciera aussi que Louis XVI ne soit pas montré comme un débile léger pour une fois.

Concernant la véracité des faits, pas la peine de chercher midi à 14 heures : ces Adieux à la Reine sont avant tout une histoire de triangle amoureux et de manipulation, pas vraiment un film historique. Le réalisateur a bizarrement plutôt échoué sur ce plan alors que, répétons-le, il a été inspiré par le contexte de déliquescence de l'Ancien Régime finissant. Moins ambitieux mais finalement nettement supérieur à la version de Sofia Coppola. Et même qualités/défauts que dans Journal d'une femme de chambre : le réalisateur est très doué pour planter un décor et une ambiance, beaucoup moins pour raconter une histoire.

le petit point cancel culture
Ce plan somptueux, je veux dire dégueulasse, sur Virginie Ledoyen : moins 10 points balance ton porc. Compensés il est vrai par dix points LGBT.
Je ne prétendrais pas avoir détourné le regard au même moment et je fais humblement mon autocritique pour avoir cautionné, même fugacement, cette objectification du corps féminin. Je présente ma démission de la commission des œuvres autorisées, n’étant plus en mesure d’exercer sereinement mon mandat auto-octroyé. Je présent mes excuses sincères si des propos sortis de leur contexte ont pu heurter certaines sensibilités et en offenser certain.e.s

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 70 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de openupandbleed Les Adieux à la reine