👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Les Affameurs

Bend of the River

1952

1.1K

546

77

7.2

Film de Anthony Mann · 1 h 31 min · 27 mai 1952 (France)

Genres : Action, Aventure, Romance, Western

Casting (acteurs principaux) :

James Stewart, Arthur Kennedy, Rock Hudson, Jay C. Flippen, Julie Adams, Lori Nelson, Chubby Johnson, Stepin Fetchit

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

Deux hommes au passé trouble, Glyn McLyntock et son ami Emerson Cole, escortent la longue marche d'un convoi de pionniers. Arrivés à Portland, les fermiers achètent des vivres et du bétail que Hendricks, un négociant de la ville, promet d'envoyer avant l'automne. Les mois passent et la livraison se fait attendre. McLyntock retourne alors à Portland avec Baile, le chef du convoi. Ils découvrent une ville en proie à la fièvre de l'or. Hendricks, qui prospère en spéculant sur ce qu'il vend aux... Voir plus

Taurusel

Taurusel

Mon 300ème film de l'année 2013 !!!

il y a 8 ans

6 j'aime

3

Louis_Sommermont

Au temps du "rêve américain" (d'origine),des grands espaces et des roues à aubes...

il y a 5 mois

Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago

Critique positive la plus appréciée

L'évolution du Monde

En cette période trouble et prospère de ruée vers l'or, les Hommes peuvent changer, le passé peut resurgir et les confiances se perdent, doucement mais surement ... Avec Les Affameurs, Anthony Mann...

Lire la critique

il y a 2 ans

estonius
4
estonius

Critique négative la plus appréciée

L'homme de l'Ouest, c'est quand même autre chose !

Vraiment pas de quoi s'affoler car c'est un tout petit western. La réalisation et la photographie que tout le monde loue à juste titre, ne sont pas en cause, mais le scénario est plan-plan, tous les...

Lire la critique

il y a 3 ans

Ugly
9
Ugly

Nature et passions brutales

C'est l'un des 5 westerns dirigés par Anthony Mann dont James Stewart fut la vedette, et c'est probablement ce que le genre a donné de plus parfait et de plus pur. Comme John Ford, Mann apporta une...

Lire la critique

il y a 5 ans

Torpenn
8
Torpenn

Le syndrome du colon irritable

Difficile de se reconvertir quand on a été un des tristement célèbres pilleurs du Missouri dans une jeunesse par trop dissolue... James Stewart essaie de se faire guide pour colons et commence à y...

Lire la critique

il y a 10 ans

drélium
7
drélium

McLyntock est-il une pomme pourrie ?

Western qui passe tout seul, très soutenu en aventure, bonne tension avec une grande variété de situations allant du bateau à vapeur au port malfamé en passant par les pâturages et un dangereux...

Lire la critique

il y a 9 ans

Sergent_Pepper
7

…et pour quelques pillards de plus.

Dans le genre vaste comme les plaines qu’est le western, on pourrait distinguer le sous-genre du convoi : une expédition collective visant une nouvelle terre à conquérir, à l’image de cet opus...

Lire la critique

il y a 4 ans