Affiche Les Amants crucifiés

Critiques de Les Amants crucifiés

Film de (1954)

  • 1
  • 2

Les Insoumis

Ah quel plaisir ! Quel plaisir de sentir le souffle de la modernité à travers une œuvre dite "classique". Quel plaisir d'être pris par la puissance d'un film mélangeant harmonieusement drame humain, passion amoureuse et critique sociale. Les Amants crucifiés est un splendide mélodrame dans lequel Mizoguchi défend le droit à l'amour... mais c'est surtout un profond drame... Lire l'avis à propos de Les Amants crucifiés

38 15
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·

♪♫ Société, société, tu m'auras pas ♪♫

C'est au coeur du Japon féodal que Kenji Mizoguchi nous emmène avec Les Amants crucifiés où il met en scène la rencontre entre une femme délaissée et un employé du mari de cette dernière. Pour ma troisième expérience avec le cinéma de Mizoguchi, je ne m'attendais pas à une telle claque. Ici le metteur en scène de Lire l'avis à propos de Les Amants crucifiés

30 5
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·

A bout de course

Je trouve quelques uns de mes illustres éclaireurs un peu timorés pour ce qui m'apparaît pour le moment comme un des tout meilleurs Mizoguchi avec "La rue de la honte" et derrière ses chefs d'oeuvre "Les contes de la lune vague..." et "L'intendant Sansho", et ce malgré ses légers défauts, je ne le nie pas ils sont là, mais assez vite balayés par la réalisation pour ma part. Certes, c'est assez... Lire l'avis à propos de Les Amants crucifiés

32 8
Avatar drélium
9
drélium ·

Eros et Thanatos sont toujours potes aux dernières nouvelles

Entre navets, déceptions, et autres petites découvertes mineures, il arrive parfois qu'un grand film puisse me sortir de ma léthargie cinéphilique et me fasse tout d'un coup reprendre foi dans le cinéma. Parfois, on déniche une perle et elle est d'autant plus belle qu'on ne l'attendait pas au tournant. Les Amants Crucifiés, c'est ça. Petite séance de fin d'aprèm à la Filmothèque à l'improviste... Lire l'avis à propos de Les Amants crucifiés

17 3
Avatar Nwazayte
9
Nwazayte ·

"Plutôt mourir de la main de son mari...que de périr aussi honteusement"

"Les Amants crucifiés" constitue mon premier film japonais (exclusion faite de l'animation), et ce n'est pas n'importe lequel ! Bon j'avoue, on me l'a copieusement vendu et je savais d'avance qu'il me plairait forcément. Néanmoins, j'ai envie d'exposer ici les impressions que j'ai eues car qui sait, dans quelques temps j'aurais peut-être un autre point de vue. Les films non-occidentaux ont... Lire la critique de Les Amants crucifiés

15 6
Avatar elfemere
8
elfemere ·

" - Comme elle doit souffrir! - Je n'ai jamais vu Madame aussi heureuse au contraire."

Quel film magnifique... Osan est mariée à un commerçant de vingt ans son ainé, ingrat physiquement comme dans ses actes. Le frère d'Osan, endetté, demande à sa sœur d'obtenir de l'argent de son mari. Avare comme pas deux, il ne donne pas franchement envie de lui demander de l'aide... Osan se tourne alors vers Mohei, qui travaille pour son mari. Celui-ci, secrètement amoureux de sa maitresse,... Lire l'avis à propos de Les Amants crucifiés

15 7
Avatar EIA
9
EIA ·

L'Amour dans la Mort

Prolifique, précis, exigeant, imposant, folklorique... Les mots ne manquent pas pour qualifier le cinéma de Kenji Mizoguchi, auteur d'un nombre incalculable de films pour le moins typiques et ambitieux, ancrés le plus souvent dans les traditions japonaises avec tout ce qu'elles impliquent en termes de rites et de codes culturels. Les Amants crucifiés reste tout à fait représentatif du style... Lire la critique de Les Amants crucifiés

2
Avatar stebbins
8
stebbins ·

Glissements.

J'ai l'impression que tout ce que Mizoguchi filme est vrai – en tout cas qu'il a été filmé exactement à la hauteur où il devait être. Qu'un homme et une femme se déclarant leur amour sur une barque qui coupe un lac, je ne sais pas, qu'il y a quelque chose de vrai là-dedans. Pas réel, juste vrai. Que quand il regarde ça, c'est tout un monde qu'il regarde et qu'il partage, et ça me touche... Lire l'avis à propos de Les Amants crucifiés

3
Avatar B-Lyndon
8
B-Lyndon ·

Sans espoir vraiment ?

La mécanique d'horlogerie implacable mise en route ne nous laisse aucun espoir sur l'issue des "luttes de classes". Pourtant, à un moment donné, le couillon de service qui apparaissait comme le plus vulnérable devient le seul à réussir à foutre un maximum de gens ( tous plus soumis les uns que les autres ) dans la merde .... Lire la critique de Les Amants crucifiés

Avatar Art de Mini
7
Art de Mini ·

Critique de Les Amants crucifiés par Maqroll

Un des derniers films de Mizoguchi (mort en 1956 soit deux ans plus tard) et une de ses plus grandes réussites. La construction est exemplaire, digne d’une pièce de Shakespeare, modèle que l’on retrouve aussi dans le mélange de la comédie et de la tragédie et dans le pittoresque des personnages secondaires qui font vivre l’ensemble d’une façon prodigieuse. La mise en scène de Mizoguchi... Lire la critique de Les Amants crucifiés

Avatar Maqroll
9
Maqroll ·
  • 1
  • 2