Affiche Les Amants du Capricorne

Critiques de Les Amants du Capricorne

Film de (1949)

  • 1
  • 2

Romantique à ses heures

Film romanesque, romantique et en costumes, le maître ne nous avait pas habitués à ce style, bien qu'à leur façon le couple formé par Ingrid Bergman et Joseph Cotten puisse nous ramener à ces Enchaînés chers à Hitchcock, liés à jamais par un terrible secret et un amour où se confondent culpabilité et sacrifice. Un beau trio d'acteurs, avec une Ingrid Bergman habitée, entre un mari sombre et... Lire la critique de Les Amants du Capricorne

17 10
Avatar Aurea
7
Aurea ·

Amour sous les tropiques

Une œuvre qui dénote, voire détonne, dans la filmographie d'Alfred Hitchcock. Sorti en 1949, Les Amants du Capricorne est l'un des deux opus de la brève parenthèse britannique (1949-50) dans sa carrière américaine entamée en 1940. Adapté du roman éponyme de l'auteur australien Helen Simpson, sorti en 1937, il fut construit presque... Lire la critique de Les Amants du Capricorne

6 1
Avatar Maz
6
Maz ·

Critique de Les Amants du Capricorne par Ochazuke

C'est un Hitchcock surprenant par le thème, on se croirait dans un film de l'Actors Studio : omniprésence des tirades longues, tension situationnelle, effet dramatique étouffant... Toutefois ça n'en est pas un, la trame s'installe avec lenteur, dans cet univers hyper-coloré aux décors peints, le film devient quasi-théâtrale (j'ai sincèrement cru qu'il s'agissait d'une adaptation de théâtre), et... Lire la critique de Les Amants du Capricorne

11 4
Avatar Ochazuke
4
Ochazuke ·

Critique de Les Amants du Capricorne par hopkins

Film méconnu et pourtant remarquable. L’exotisme des décors, du lieu (Sidney) et de l’époque (1835) est troublant, ça doit faire figure d’ovni dans la filmographie du maître. Hitchcock offre une prestation éblouissante à Ingrid Bergman grâce à de longs plans séquences qui la mettent constamment en valeur. L’alliance entre la virtuosité de Hitchcock et le talent immense de son actrice donne... Lire la critique de Les Amants du Capricorne

1 1
Avatar hopkins
7
hopkins ·

Un menu Maxi Best-of au goût amère

Alfred Hitchcock a souvent eu tendance à renier ses œuvres qui n'avaient pas connu le succès, et "Under Capricorn" en est le parfait exemple. Sorti en 1949, ce film en costumes entraîna la faillite de sa société de production, et avec le recul, Hitch regretta publiquement de l'avoir tourné ! Le casting masculin est doublement décevant, et ni Joseph Cotten ni Michael Wilding ne sont convaincants... Lire la critique de Les Amants du Capricorne

3 6
Avatar chtimixeur
4
chtimixeur ·

Le triomphe de l'amour fou !

On a je pense, parfaitement le droit d'être le maître du suspense mais de s'essayer à autre chose. Au commencement on ne sait pas où on s'embarque ! Une histoire d'adultère, un ménage à trois, un vague remake de Rebecca ? Ben, non ce n'est pas ça du tout, c'est le triomphe de l'amour fou ! Et c'est réalisé de façon splendide avec des acteurs au top (Cotten, et Bergman bien sûr mais aussi... Lire la critique de Les Amants du Capricorne

Avatar estonius
10
estonius ·

Amants déchus?

Déception... Le scénario, pourtant l'une des forces habituelles du cinéma d'Alfred Hitchcock, est ici presque un prétexte pour montrer deux amants se déchirant, avant l'apparition d'un troisième personnage donnant une nouvelle tournure au récit. Malgré les somptueuses couleurs dues notamment à la remarquable photographie de Jack Cardiff, on ne rentre jamais vraiment dedans, et seules quelques... Lire la critique de Les Amants du Capricorne

Avatar Caine78
5
Caine78 ·

Un Hitchcock surprenant

Hitchcock tourne en couleurs et en habits d'époque un film à la seule gloire d'Ingrid Bergman. Il s'agit d'un mélodrame classique : une jeune aristocrate irlandais débarque à Sydney et y rencontre une ancienne amie d'enfance, mariée à un ancien garçon d'écurie, ex-bagnard, qui a fait fortune. Mais la mariée est dépressive et le marié engage le jeune aristocrate pour lui remonter le moral.... Lire l'avis à propos de Les Amants du Capricorne

Avatar Bishopkiller
6
Bishopkiller ·

Critique de Les Amants du Capricorne par durandal

Je n'ai pas été vraiment convaincu par ce film, au rythme lent. Hitchcock a fait bien mieux : il s'essaye ici à un genre plutôt inhabituel pour lui, et vu qu'il n'a pas recommencé, je pense qu'il a dû comprendre qu'il s'était plutôt raté. Ce n'est cependant pas un ratage complet, mais que ceux qui ne connaissent pas Hitchcock sachent qu'il a fait par ailleurs de vrais chefs-d'oeuvre. Lire la critique de Les Amants du Capricorne

Avatar durandal
5
durandal ·

Critique de Les Amants du Capricorne par Ygor Parizel

Un Hitchcock étonnant car on n'avait pas l'habitude de voir le cinéaste s'aventurer dans le romantisme. Un trio amoureux, une terre exotique (Australie) et de la manipulation. Dommage que ce mélange ne soit pas très bien dosé, je me suis légèrement ennuyé, la mise en scène est presque exclusivement composée de travelling. Lire la critique de Les Amants du Capricorne

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·
  • 1
  • 2