Nous allons procéder à une maintenance du site ce mercredi de 10h00 à 11h00. Le site sera indisponible pendant ce temps.
Affiche Les Amants passagers

Critiques de Les Amants passagers

Film de (2013)

Critique de Les Amants passagers par Gérard Rocher

Au départ de Madrid, les passagers d'un A340 en direction de Mexico ne se doutaient pas qu'ils allaient vivre un voyage mouvementé. Tout se passe pour le mieux jusqu'au moment où les passagers vont apprendre que l'appareil doit se poser en urgence, l'un des trains d'atterrissage est bloqué. L'avion tourne à n'en plus finir dans le ciel espagnol dans l'attente d'une piste susceptible de... Lire l'avis à propos de Les Amants passagers

30 14
Avatar Gérard Rocher
6
Gérard Rocher ·

"Ceci est pure fiction et pure fantaisie sans aucun rapport avec la réalité"

Que penser de ce nouvel Almodovar, plus proche d'une caricature poussive de "Femmes au bord de la crise de nerf" que de la subtilité, l'humour et la force dramatique d'un "Volver" ou encore du plus récent "La piel que habito" ? Que c'est un pur moment de détente. Que l'Almodovar que l'on connait est toujours présent à chaque plan. Il n'a pas disparu, il a juste perdu quelque chose de sa... Lire l'avis à propos de Les Amants passagers

18 10
Avatar eloch
6
eloch ·

Critique de Les Amants passagers par Teklow13

Le film possède une dimension métaphorique et repose sur une image politique plutôt intéressante même si déjà rabattue, à savoir assimiler un avion à la société actuelle, en premier lieu la société espagnole bien sûr. L’avion n’a plus de train d’atterrissage, il est obligé de tourner en rond sans pouvoir atterrir. En seconde classe on a endormi les pauvres pour ne pas qu’ils se rendent compte de... Lire l'avis à propos de Les Amants passagers

54 4
Avatar Teklow13
2
Teklow13 ·

Turbulences à 30 000 pieds.

Comme beaucoup d'artistes ayant bâti leur carrière sur l'exubérance et la provocation, Pedro Almodovar a mit de l'eau dans son vin passées les années 90 (à partir de "Tout sur ma mère", en fait), brossant le grand public et la critique dans le sens du poil. Puis, il y a quelques années, le cinéaste tentait un retour à un cinéma plus troublant avec le semi-réussi "La piel que habito".... Lire l'avis à propos de Les Amants passagers

7
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·

Almodover dose

Ce film m'a bien déplu. Je partais pourtant avec un a priori positif, appréciant le cinéma d'Almodovar. Mais là tout est too-much. Sous prétexte de vouloir faire rire le spectateur, Almodovar a mis sa subtilité à la poubelle. Ca donne un humour bien gras et bien lourd dans des scènes absurdes, tantôt hilarantes, tantôt indigestes (et, vous l'aurez compris, plus souvent indigestes). Pas... Lire l'avis à propos de Les Amants passagers

18 16
Avatar King-Jo
3
King-Jo ·

Critique de Les Amants passagers par Clément en Marinière

Les Amants Passagers, c'est l'illusion de la liberté, l'apologie du bon homosexuel. Le bon homosexuel, il a le sens du trafic de drogue, il fait du playback comme personne, il vit heureux, caché, marié avec une femme lesbienne. Il a une mèche qui fait rire. La société ne s'en porte que mieux. Il appelle son autre "mari" mais ne se marie pas. Non, quand on est gay, on est au delà de ça. On me... Lire l'avis à propos de Les Amants passagers

9 2
Avatar Clément en Marinière
1
Clément en Marinière ·

Y a ni inceste ni trans mais c'est franchement sympatique

Pedro Almodovar, dont la renommée n’est plus à faire, a décidé de se faire plaisir, et la question que l’on se pose est : est-ce que c’est pour le nôtre ? En effet, le réalisateur est plus habitué aux histoires de famille qui tournent mal ou dont le passé peu glorieux ressurgit. De l’enfant qui meurt, à l’enfant né d’une relation incestueuse, en passant par la prostitution, la drogue, la... Lire l'avis à propos de Les Amants passagers

10
Avatar BaptisteR
7
BaptisteR ·

Movida Airlines

Pedro Almodovar est un pitre. Depuis la Movida de la fin des années 1970 il nous amuse, nous choque et nous divertit de ses films, d'abord comédies baroques et foutraques, à moitié hystériques, puis de grands mélodrames lyriques, et enfin une série de films plus complexes, entre mélodrames flamboyants, comédies satiriques et films noirs modernes. La Piel Que Habito était une variation cruelle et... Lire la critique de Les Amants passagers

9 1
Avatar Krokodebil
7
Krokodebil ·

Critique de Les Amants passagers par Ragnarök

En ces temps de protestation contre le mariage gai, ce film arrive à point nommé. Les Amants Passagers hérisserait les poils de n'importe quel homophobe catholique tant le film aborde le thème de l'homosexualité avec aisance. Le film n'est pas vraiment drôle - j'ai dû esquisser deux sourires -, mais les dialogues sont bien écrits et les acteurs sont convaincants. On a plutôt l'impression... Lire l'avis à propos de Les Amants passagers

12 5
Avatar Ragnarök
6
Ragnarök ·

Y a-t-il une folle dans l'avion ?

Pedro Almodóvar l’a tambouriné un peu partout avec force gesticulations et roulements de R : il souhaitait revenir aux comédies débridées qui ont fait ses premiers succès à l’époque bénie de la Movida où prendre de la drogue, arborer une coupe punk et se travestir signifiaient vraiment quelque chose. Délaissant les œuvres plus sombres et plus tourmentées qui l’ont définitivement imposées comme... Lire l'avis à propos de Les Amants passagers

9
Avatar mymp
5
mymp ·