👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Les Espagnols sont peut être pauvres financièrement parlant, mais leur humour reste intact. Hier soir, je suis allée à la première des Amants passagers en présence de trois acteurs au festival de cinéma espagnol (bon oui, peut être que je me fais un peu mousser là), j'étais déjà convaincue, que le film allait être superbe, la bande annonce n'a fait qu'accentuer cette pensée et la vision du film m'a tout confirmé.
Un film qui est une véritable bouffée d'air frais, le sourire toujours au beau fixe, certes Almodovar est le réalisateur qui mets pleins de gays, de travestis, etc... dans ses films. Mais un Almodovar sans tout ça, ne serait plus un Almodovar. Le cliché du gay, grande folle est omniprésent, mais tout ça n'est pas lourd. Les Amants passagers est une véritable critique de l'Espagne moderne: un Roi qui a beaucoup de maîtresses, une Reine qui habite chez sa soeur en Angleterre, l'aéroport de la Mancha qui ne marche pas,et des hommes peu scrupuleux dans le monde de la finance.
Almodovar prend à contre pied, la crise économique dans laquelle l'Espagne se trouve, pour en rire. C'est un beau retour dans sa filmographie, où dans les années 80, il réalisait des films dans le comique.
S'il y avait un film à voir absolument, ce serait les Amants Passagers, une heure et demie de rire, et de clichés. Que demander de plus à Almodovar ? C'est un retour en fanfare pour le grand Pedro !
Cyrano
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les films que je n'ai pas pu classer dans mon top 10, et cela me frustre. et Les meilleures comédies

il y a 9 ans

2 j'aime

Les Amants passagers
Grard_Rocher
6

Critique de Les Amants passagers par Gérard_Rocher

Au départ de Madrid, les passagers d'un A340 en direction de Mexico ne se doutaient pas qu'ils allaient vivre un voyage mouvementé. Tout se passe pour le mieux jusqu'au moment où les passagers vont...

Lire la critique

il y a 8 ans

32 j'aime

14

Les Amants passagers
eloch
6

"Ceci est pure fiction et pure fantaisie sans aucun rapport avec la réalité"

Que penser de ce nouvel Almodovar, plus proche d'une caricature poussive de "Femmes au bord de la crise de nerf" que de la subtilité, l'humour et la force dramatique d'un "Volver" ou encore du plus...

Lire la critique

il y a 9 ans

22 j'aime

10

Les Amants passagers
King-Jo
3

Almodover dose

Ce film m'a bien déplu. Je partais pourtant avec un a priori positif, appréciant le cinéma d'Almodovar. Mais là tout est too-much. Sous prétexte de vouloir faire rire le spectateur, Almodovar a mis...

Lire la critique

il y a 9 ans

18 j'aime

16

Laurence Anyways
Cyrano
10

Laurence Anyways ou le film qui ne laisse pas indifférent

C'était quitte ou double. Xavier Dolan, maître de la prétention, petit con du cinéma québecquois, a réussi son coup. Un film qui est le plus vivant de ses deux premiers, un film où les émotions sont...

Lire la critique

il y a 9 ans

8 j'aime

4

À la merveille
Cyrano
9

A la merveille, le film-photo

Enfin, j'ai vu un Terrence Malick. Peut être que je n'ai pas commencé par le bon, je ne suis pas assez calée en films pour pouvoir juger par rapport à ses autres films. Mais Terrence est un génie,...

Lire la critique

il y a 9 ans

3 j'aime

1

Les Amants passagers
Cyrano
10

Almodovar est un Dieu

Les Espagnols sont peut être pauvres financièrement parlant, mais leur humour reste intact. Hier soir, je suis allée à la première des Amants passagers en présence de trois acteurs au festival de...

Lire la critique

il y a 9 ans

2 j'aime