Affiche Les Amants réguliers

Critiques de Les Amants réguliers

Film de (2005)

Critique de Les Amants réguliers par J. Z. D.

Je vois avancer vos yeux noirs, neuf c'est sans doute un peu beaucoup, mais moi j'ai aimé ce film, j'ai aimé ce noir et blanc saturé, j'ai aimé cette nouvelle vague dépassée, j'ai aimé cette jeune fille, ses yeux, ses sourires, la douceur qui émanait de ses questions naïves, et puis c'était juste sa voix, j'ai aimé Philippe Garrel filmant son fils avec tendresse, avec pudeur, j'ai aimé ce doux... Lire l'avis à propos de Les Amants réguliers

26 11
Avatar J. Z. D.
9
J. Z. D. ·

" Sais-tu ma belle que les amours les plus brillantes ternissent ? "

Phillipe Garrel s'attelle avec fougue et grâce à Mai 68, du côté des étudiants (bobo ?). Un Paris non pas hystérique mais plutôt un Paris des grands appartements. Un Paris où l'on a le temps d'aimer, de se plaindre, de prôner la liberté sous les faveurs de l'opium. Philippe Garrel filme une épreuve, longue de trois heures, belle et languissante. Mais surtout pudique et touchante. A l'image de... Lire l'avis à propos de Les Amants réguliers

10 5
Avatar eloch
10
eloch ·

Critique de Les Amants réguliers par JimAriz

Les Amants réguliers est un peu considéré comme le grand film de Philippe Garrel. Pourquoi ? Parce qu'il traite d'un grand sujet social, mai 68 et qu'il est long probablement, et la longueur est souvent un gage de qualité. N'importe quoi. Puisque Philippe Garrel excelle dans ses petits films courts. Les Amants réguliers a la beauté, la grâce et l'intelligence propre à son oeuvre, seulement, tout... Lire la critique de Les Amants réguliers

5
Avatar JimAriz
6
JimAriz ·

Ne pas confondre élitisme et ennui.

3 petits points. Ni plus, ni moins. 1 pour l'esthétisme suranné de la nouvelle vague. 1 pour la 2e partie du film où l'on voit enfin naitre - après 1h de film - la relation entre Louis Garrel et Clotilde Hesme. Et 1 pour le personnage coloré et perché de Gauthier (Nicolas Maury). Pour le reste, il s'agit d'une greffe qui n'a pas pris entre des membres composés de... Lire la critique de Les Amants réguliers

Avatar laurentjack
3
laurentjack ·

"Régulier"

Une chose frappante, déjà, du film : Garrel semble se refuser à filmer quelque chose qui nourrirait un quelconque récit, se situant toujours avant ou après l'action, jamais pendant ; avant ou après le noyau de la scène. De là vient ce ton étrange et singulier du film, cette atmosphère de crépuscule ou d'élan manqué, d'amour et d'espoir déçu. Garrel vient toujours capter ce qui déborderait de... Lire la critique de Les Amants réguliers

2
Avatar B-Lyndon
6
B-Lyndon ·

68 pour rêverie.

Les jeunes fument de l’opium, écrivent des poèmes, s’adonnent au surréalisme pictural et surtout sont en pleins préparatifs révolutionnaires. La puissance d’un visage, la force de l’ombre de ce visage sur un mur, la profondeur d’un regard perdu ou d’un échange de regards éphémère. Garrel capte quelque chose de l’ordre de l’apparition, cette impression qu’on n’a jamais vu de visages au cinéma,... Lire la critique de Les Amants réguliers

1
Avatar JanosValuska
10
JanosValuska ·

Critique de Les Amants réguliers par Vitaline

45 minutes de ce film, c'est déjà une éternité. C'est bien dommage parce qu'il y a plein de bonnes choses. Pour une fois, Louis Garrel a pas le rôle du mec pétillant mais un personnage plus lourd, plus engagé. L'esthétique est très jolie, parce que c'est en noir et blanc avec un petit côté vieillot qui est pas dégueulasse. Le scénario est pas mal, mais en vrai, c'est long, c'est chiant, je me... Lire l'avis à propos de Les Amants réguliers

3
Avatar Vitaline
4
Vitaline ·

LES HAUTES SOLITUDES

LE VENT DE LA NUIT Pour une nuit, Paris s’embrase. Dans l’enfer anthracite se détachent puis disparaissent de blanches et grises silhouettes furieuses, chargées de pioches, de grilles, de pavés. Les ombres courent, lancent, frappent, hurlent, rampent. Des clameurs montent, des détonations fendent l’air, des gaillards casqués, masqués, visages noircis à la suie de... Lire la critique de Les Amants réguliers

Avatar SOFTWALKER
7
SOFTWALKER ·