Catastrophe Dolanienne. (Attention spoiler)

Avis sur Les Amours imaginaires

Avatar michaelis
Critique publiée par le

Putain Dolan, tu nous ponds quoi là?

Lenteur mais beauté.
Beauté de l’image. Beauté des plans.
Mais lenteur de l’histoire et cet aspect plat. Pâteux. Donc on veut se débarrer tout le long du film.

Pourquoi ces clichés? Ce côté hipster des personnages ?
Pourquoi ce vintage ? Ce pull de cachemire hors de prix ? Pourquoi cette bonne femme au look rétro seulement pour donner du cachet, de l’esthétisme au film, mais sans lui donner une personnalité ?
Pourquoi ces cigarettes à tout va sans but ?
Pourquoi ces plans au ralenti constamment sans intérêt ? Qui nous rende ce film de seulement 1h30, interminable.
Sûrement pour montrer qu’un amour non réciproque a comme une douleur d’éternité.

Et puis merde... pourquoi cette scène ou Dolan se branle en respirant un vieux tee-shirt sale du type qui l’attire et dont il n’est pas réellement amoureux ?
Car non ce n’est pas ça, l’amour. Le vrai. On ne peut pas tomber amoureux seulement d’une gueule.

De quoi tombent amoureux ces personnages en fait ?
Ou est la personnalité de Nicolas ? Je cherche encore.
Les deux autres personnages semblent creux eux aussi, mais alors lui, c’est le pire. Avec son visage de chérubin, il ne semble avoir que ça pour lui.

Des points positifs cependant :
- la musique avec « Bang Bang » de Dalida et « Le temps est bon »
- la composition des images et les couleurs : grand oui (en particulier la scène avec des « flashs » presque épileptique)
- et enfin, oui, aux passages qui séquencent un peu le film, où des gens évoquent leurs rapports à l’amour, aux relations et à leurs sexualités ; des moments qui permettent au spectateur de « souffler » un peu

Ah... Dolan.
Je ne te comprends pas. Tabarnak.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 137 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de michaelis Les Amours imaginaires