L’univers magique de J. K. Rowling dans les années 30 !

Avis sur Les Animaux fantastiques

Avatar Juhley
Critique publiée par le

Quand on connait l’épaisseur et le contenu du livre du même nom, étudié par les sorciers de Poudlard, on se demande bien comment un film a pu en sortir. En fait, le livre éponyme se compose exclusivement d’un bestiaire : il catalogue l’ensemble des animaux issus de l’univers fantastiques de Harry Potter. Toutefois, c’est une erreur de se dire que le film serait totalement vide ! Ainsi, le film nous emmène dans les années 30, bien avant la naissance du célèbre sorcier à la cicatrice en forme d’éclair et aux lunettes rondes !
Pour résumer brièvement le film : on suit les aventures Norbert Dragonneau (Newt Scamander pour les fans de VO), arrivant à New York pour y acheter, selon ses dires, un animal pour un de ses amis. Evidemment, cela ne se passe pas comme prévu, puisque l’un de ces animaux contenus dans sa valise magique, va s’échapper et lui attirer bien des bricoles : la tension entre les Non-Mages, le nom donné aux Moldus à New York, est à son comble !
Tout d’abord et avant tout, je vais parler des décors qui sont franchement sublimes ! Ce New York des années 30 est crédible au possible : les buildings au loin, mais également les affiches que l’on peut voir pendant le film, chaque détail ayant été travaillé avec un soin particulier ! Les costumes ont également fait l’objet d’une recherche et font vraiment d’époque (je rappelle que Les Animaux Fantastiques a reçu en 2017 l’Oscar des Meilleurs costumes !).
Ensuite, pour les effets spéciaux des sorts lancés par les différents sorciers, on appréciera de retrouver les sorts déjà connus dans la saga Harry Potter. Les animaux magiques présents sont également très réussis (pour la conception visuelle de ces derniers, il fallait à l'équipe technique partir, dans certains, de vagues descriptions du livre).
Les interprétations des acteurs sont parfaites : je tire mon chapeau à Eddie Redmayne (Norbert Dragonneau / Newt Scamander), et à Colin Farrel (Percival Graves) ! Ils sont tous les deux, extrêmement convaincants ! Katherine Waterston (Propentina « Tina » Goldstein) et Alison Sudol (Queenie Goldstein) sont tout aussi convaincantes ! Queenie a ce charme mystérieux qui fait qu'on tombe sous son charme aux premiers coups d’œil. Je ne vais pas vous faire une liste exhaustive (ça n’en finirait plus), mais l’ensemble du casting a du être trié sur le volet, et cet ensemble marche à merveille !
Enfin, l’histoire est fabuleuse ! Est-ce la mise en scène de David Yates, le jeu des acteurs, les effets spéciaux et autres détails qui me font dire cela ? Sans doute ! Mais toute l’histoire s’imbrique parfaitement bien dans ce que l’on connaît de certains des protagonistes, bien plus tard dans Harry Potter (on entend parler d’Albus Dumbledore, de Grindelwald…).

En bref : Les Animaux Fantastiques, pour tous les fans de l’univers de J. K. Rowling, comme pour les non initiés (bien que cela me semblerait très improbable, à moins de vivre dans une grotte coupée du monde depuis les 20 dernières années) est à regarder au moins une fois !

Pour ceux qui veulent en connaître davantage sur comment a été réalisé ce film, je vous conseille vivement la lecture de « La valise des créatures : explorez la magie du film Les Animaux Fantastiques » !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 108 fois
1 apprécie

Juhley a ajouté ce film à 1 liste Les Animaux fantastiques

Autres actions de Juhley Les Animaux fantastiques