Je rêve d'un monde... sans spin off

Avis sur Les Animaux fantastiques : Les Crimes de...

Avatar James-Betaman
Critique publiée par le

Je ne déteste pas foncièrement ce film, je ne peux pas nier qu'au final, j'ai « quand même » passé un moment un tant soi peu agréable.

Mais voilà, les faits sont là et je vais l'affirmer avec volonté et honnêteté :

J.K. Rowling ne sait pas écrire un scénario.

C'est tout con, mais c'est exactement ça qui fait des Crimes de Grinderwald un mauvais film (pour bien d'autres raisons, mais surtout celle-ci). Et à vrai dire, je suis à moitié étonné.

Parce que Rowling, au bout de sept livres et une dizaine de films, elle doit bien connaître son univers, et pourtant, le film est truffé d'incohérences toutes plus aberrantes les unes que les autres. Attention, je ne dis pas m'y connaître mieux qu'elle, ça doit bien faire des années que je n'ai pas vu un film Harry Potter, je dis juste que dans les concepts qu'elle pose dans ce film, dans la manière dont elle écrit son récit, dans la façon dont elle traite ses personnage : rien, et je dis bien, rien n'est cohérent.

Pendant tout le film, elle incruste des personnages par-ci par-là, des personnages qui ont d'étroits liens avec la saga Harry Potter et le premier volet des Animaux Fantastiques et qui, contre toute attente, se révèlent d'une importance capitale dans l'histoire.

Un exemple assez flagrant, c'est Leta Lestrange, personnage que je ne me souviens pas avoir vu dans Les Animaux Fantastiques premier du nom (je me trompe sans doute). Dans ce volet, Leta vole la vedette à tout les personnages pour avoir droit à des flash-back mal amenés, un traitement de personnage vraiment important par rapport aux autres. J'irai même jusqu'à dire que c'est le personnage le plus mis en avant dans le film. Le soucis, c'est que face au surplus de personnages, le film revient sur elle que très (trop) rarement, faisant d'elle un personnage peu attachant puisque : je ne l'a connais que trop peu.

Et justement, prenons un personnage comme notre Norbert Dragonneau qu'on commence à connaître à force. Notre Norbert se retrouve donc chargé d'une mission des plus importantes, vaincre Grinderwald, sorcier puissant réunissant une communauté de plus en plus importante contre les humains sans magie. Ça envoie du lourd ! Sauf que non, les quelques fois où on suit Norbert, celui-ci fait de son mieux pour essayer d'exprimer son amour naissant pour Tina. A la limite, ça ne me dérange pas qu'on nous foute une romance, après tout, que serait un bon blockbuster sans un peu d'amour ? Sauf que la quête de combattre Grinderwald, Norbert ne s'y attelle jamais. Il se retrouve au hasard face à lui dans la dernière partie du film, et on ne peut pas vraiment dire qu'il l'affronte véritablement.

Je souligne bien qu'il se retrouve AU HASARD face à lui. Parce que oui, les personnages se croisent non-stop tout le long du film, se retrouvent à des endroits uniques, sans aucune amorce. Par exemple, les personnages se retrouvent dans un cimetière, et il y en a bien deux ou trois, tu te demandes vraiment ce qu'ils foutaient dans le coin.

Et puis, des fois, y a des moments juste incompréhensibles. Il y a une scène en ville ou Norbert et son comparse Jacob recherchent Queenie (je vous avais dit qu'il y avait plein de personnages), il fait très beau, le soleil brille de mille feux. Queenie aperçoit l'homme de sa vie, à savoir Jacob et tout à coup, la pluie ! Mais attention, dans n'importe quel film, on amorce la pluie par un bruit d'orage, ici, plan 1 : il fait beau. Plan 2 : pluie battante avec plein de figurants qui toute à coup, portent des parapluies. Comment tu veux que je crois à la cohérence de ton univers quand tu respecte même pas la cohérence de la météo J.K.Rowling ?

Et puis surtout, on nous balance beaucoup trop d'informations qui au final ne servent à rien. On nous demande de nous rappeler des détails qu'on a vu au tout début du film, et qui, d'un coup, font sens vers la fin. Si c'était bien amené, ça fonctionnerait, mais à un moment, le film me demande de me souvenir qu'un magazine a écrit une erreur amenant à un quiproquo, finissant par une dispute. Excusez-moi, je n'ai pas la mémoire d'un éléphant pour me souvenir d'un plan à première vue insignifiant apparu une heure et demi plus tôt dans le film !

J'ai passé mon temps à me demander qui faisait quoi, quel était son but, son rôle dans le film et ce qu'il foutait actuellement à l'écran. Avec une structure scénaristique aussi casse-gueule et mal gérée, c'est impossible d'être véritablement impliqué dans l'histoire. Et c'est con, parce que le film pose tout de même des thématiques à travers le personnage de Grinderwald tout de même intéressantes comme la révolte d'une minorité qu'est celle des sorciers, mais à aucun moment, le film ne prend le temps de s'y attarder. On a vite fait droit à une allusion à la Seconde Guerre Mondiale (original) que le propos de Grinderwald est éclipsé par les trop nombreuses romances du film. Putain, il y a je sais plus combien de couples dans le film, j'en suis à me demander qui est le frère de qui, à l'aide !!!

Le film est alourdit par tellement de sous-intrigues plus inutiles les unes que les autres qu'on a aucun sentiment d'avancement dans le récit. Les liens entre les personnages sont tellement mal expliqués et encombrants que j'en perd la tête ! D'autant plus que tout ça n'est pas aidé par une mise en scène hasardeuse, se permettant même parfois de briser la règles des 180 degrés. Putain, incompréhensible ! Je me pose tellement de questions que je profite même pas des scènes d'actions !

Et le film nous sort à la fin, une révélation aussi incohérente qu'aberrante (ATTENTION SPOILER JE NE PEUX PLUS ME RETENIR) à savoir que Croyance est en fait le demi-frère caché d'Albus Dumbeldore. Et c'est sensé être la révélation ultime qui va trop me donner envie de voir le troisième volet ! Mais le truc, c'est que comme le scénario est juste totalement raté, incompréhensible et risible, cette révélation me paraît juste débile. Alors, à ce moment là, j'ai envie de dire à J.K.Rowling :

ARRETES TES CONNERIES !!!

Arrêtes de nous pondre du Harry Potter bis à la tronche, arrêtes de te faire du pognon en suçant le sang d'une franchise qui était juste géniale, arrêtes de faire des spin off qui ne racontent rien, arrêtez TOUT ! Arrêtez de sortir un énième Star Wars, un énième Harry Potter, un énième Indiana Jones, un énième Spiderman, un énième X-Men et INNOVEEEEEEZ !!!

Créez de nouvelles histoires qui créeront de nouveaux fans, offrez-nous une nouvelle saga avec de nouveaux enjeux, au lieu de me sortir un énième spin off qui n'apporte rien à la saga d'origine, pire qui la salit !

Ce film, c'est juste la goûte d'eau qui fait déborder le vase ! C'est le film où quand j'en suis sortie, je me suis dis que j'en avais juste marre qu'on me resserve la même soupe depuis que je suis gosse. Une saga lorsqu'elle est fini, elle est fini et Harry Potter, normalement, c'était fini ! Je m'en veux presque de défoncer ce film, parce qu'il y a des supers scènes comme celles des chats. Visuellement, même si c'est pas très innovant, bah c'est quand même jolie à regarder, les acteurs sont sympas, mais bordel, juste servez-nous autre chose et arrêtez de pomper des sagas qui n'ont plus le potentiel pour justifier des spin off à tout va !

Sincèrement, posez-vous la question : ça fait combien de temps qu'on a pas eu une nouvelle saga avec un nouvel univers ? Qui n'est pas un spin off, un remake ? Ça fait longtemps pas vrai ? Bah voilà, c'est juste ça m'inspire ces Crimes de Grinderwald.

En conclusion, Les Crimes de Grinderwald, c'est encore un spin off inutile, se foutant royalement de la gueule des fans (dont je ne fais pas partie, mais je me sens quand pris pour un con), écrit sans aucune ambition artistique et qui prouve bel et bien que les producteurs n'ont absolument pas envie de renouveler le cinéma avec de nouvelles histoires. Alors si je pouvais émettre un seul vœux pour l'avenir du cinéma, c'est qu'on interdise les spin off.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 249 fois
2 apprécient

James-Betaman a ajouté ce film à 2 listes Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de l'univers Harry Potter

    Les meilleurs films de l'univers Harry Potter

    Avec : Harry Potter et les Reliques de la Mort : 2ème partie, Harry Potter et la Chambre des secrets, Harry Potter et les Reliques de la Mort : 1ère partie, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban,

  • Films
    Affiche Les Visiteurs : La Révolution

    Une perte de temps

    Vous n'avez aucun intérêt à voir ces films. Perte de temps immonde.

Autres actions de James-Betaman Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald