Quand Narcisse devient docteur, Ninja, Inventeur, rockeur...

Avis sur Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e...

Avatar okitasouji
Critique publiée par le

oui, c'est un nanare, oui c'est too much mais oui, c'est culte aux states! Alors pourquoi? La raison qui ressort de mon visionnage est un excès total de confiance en soi: Buckaroo est un mec qui a son groupe à succès, il est inventeur mais pas seulement, alors qu'il est sur le point de tester sa nouvelle invention, il trouve quand même cinq minutes pour filer un coup de main à un collègue neurochirurgien "nan, pas comme ça, laisse-moi faire!".

Le moment où, sous son casque de protection il met un bandeau de ninja à la rambo m'a fait m'exclamer dans mon fauteuil, "ce film est génial!". ne pépite, et ça n'arrête jamais, ce mec est trop cool, ses potes sont des badass hallucinants, et les extra terrestres sont eux aussi trop bons, ils semble rentrer de Hawaï! C'est pas compliqué, le film est un peu long certes, mais quand il y a le générique de fin ça vous file quand même la patate.

Vous vous dites que vous êtes comme lui: vos potes sont cool, vos hobby sont cools, et le fait que le président vous appelle en personne pour un conseil n'est plus forcément un rêve, tout devient possible et surtout incroyablement facile. C'est ça Buckaroo banzaï, l'accomplissement d'un rêve narcissique extrême totalement assumé, et c'est contagieux!

Si vous avez un pote ou une amie avec une estime de lui-même ou d'elle-même très basse, faites-lui voir ce film! Mention spéciale à Christoper Lloyd qui joue un extra terrestre nommé "Big Booté" même si le casting est proprement vertigineux de talents! Bref, à voir. Bien entendu si les 80's vous sortent par les yeux faut mieux regarder le trailer histoire de savoir où on met les pieds, ça reste quand même une expérience un peu à part!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 262 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de okitasouji Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension