Avis sur

Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du... par aldosavage

Avatar aldosavage
Critique publiée par le

Je l'avais vu adolescent et j'en avais gardé le souvenir d'un mauvais film. Un mauvais film plutôt sympathique cependant, le genre de truc qui reste toujours coincé dans un coin de la tête, formant chez moi une sorte de triptyque un peu honteux avec Remo sans arme et dangereux et Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8e dimension.
Trompé par beaucoup de notes élevées, y compris de mes éclaireurs ( l'un deux a sagement pris la précaution de se couvrir en le collant dans une liste de films honteux sur-notés), j'ai eu l'envie puis l'occasion de le revoir.
Purée c'est rude ! La musique tout d'abord est absolument atroce, le jeu des acteurs (?) est ignoble pour l'immense majorité et ils souffrent tous d'un grave manque de charisme, sauf Kurt va t-on dire pour rester poli..
Même empâté, avec le muscle mou et sapé comme un plouc ( l'antithèse absolu de son look hyper stylé de NY 97), il fait quand même le job qu'on attend.
Bon il manque la touche finale comme une petite moustache ( ou un duvet) mal taillée et ridicule histoire de l'assortir à la coupe de cheveux.
Le scénario (?) est naturellement ridicule, en plus d'être sans intérêt et se paie le luxe d'être modifié en plein film, ou alors il est écrit au fur et à mesure des situations et/ou des bières descendues pendant les pauses.
Je plains aussi le pauvre méchant qui a mis plus de 2000 ans à se rendre compte qu'il pouvait aussi lever sa malédiction avec une européenne aux yeux verts ( pauvre type).
Ça reste toujours un peu sympathique, certaines répliques et rares situations faisant mouche : on sourit parfois.
La scène où Kurt Russel se pointe au bordel et celle où il a la bouche barbouillée de rouge à lèvres valent pour les 3/4 de cette note.
Kurt Russel, armé de sa CB, est donc un gros gros beauf dont la principale activité semble être de vouloir éliminer la concurrence de ses copains routiers en les poussant au suicide avec des histoires consternantes.
Sinon heureusement qu'il est présent, tout le sel de ce film tient principalement dans le regard décalé qu'il porte à cette histoire abracadabrantesque, agissant toujours à contre-temps pour nos plus grands et rares moments de plaisir.
Même à la ramasse, c'est quand même lui qui mettra un poing final aux rêves de come-back du grand méchant ridicule.
Sinon les décors sont parfois chouettes bien que très kitchs ( les 3/4 du budget je présume), mais ça passe, tout comme les effets spéciaux qui ne me choquent pas du tout.

J'ai lu plein de critiques sur le site avant de poster, en appréciant et approuvant des négatives comme des dithyrambiques.
En fait tout dépend si vous vous êtes amusés ou pas pendant le visionnage : personnellement je me suis vraiment ennuyé d'où la note.

Par comparaison pour en revenir à mon propos du début, J'ai revu Remo cette année et je l'ai trouvé bien supérieur au souvenir que j'en avais.
Me reste plus qu'à trouver une galette de Buckaroo banzaï pour éclaircir mes derniers doutes sur cette période de ma vie.

Ps : Marrant que ce film précède de 6 ans la sortie de Mortal Kombat (nanar vidéo-ludique).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1147 fois
14 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de aldosavage Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin