Vas-y sheriff! Coupes-le en deux!

Avis sur Les Aventures de Robin des Bois

Avatar BenByde
Critique publiée par le

Désespérément j'égraine la liste des critiques de ce Robin des Bois honteux, espérant trouver un avis négatif pour me sentir un peu moins seul. Mais non, je dois être le seul mec au monde à trouver Errol Flynn insupportable. Je ne demande pas la lune! Juste quelqu'un pour scander haut et fort que Errol Flynn est un connard prétentieux. Je ne suis quand même pas le seul à m'en être aperçu! Qu'à cela ne tienne. Errol Flynn est un connard prétentieux.

On va revoir un peu les bases du cinéma. Beaucoup de film présentent de manière très manichéenne une lutte entre les gentils et les méchants. Ce n'est pas ça que je critique. Le béaba si on part sur un scénario de ce genre c'est de rendre les gentils sympathiques, et les méchants exécrables. Errol Flynn est tout sauf sympathique. Prétentieux, imbu de lui même, immature, pas drôle, sans parler de ses gouts vestimentaires plus que douteux.

J'avais qu'une envie, c'est que le sheriff de Nottingham embroche ce tocard, le découpe en morceau, et le donne à bouffer à des cochons. Pauvre sheriff de Nottingham! Il n'a pas mérité ça. Bon OK, lui aussi c'est un connard. Mais il m'a relativement paru plus attachant que ce sale gosse aux collants vert dégueulasse. Je l'ai soutenu, sachant très bien qu'il allait perdre quand même. Marianne ne veut pas t'épouser? On s'en fout, traine la par les cheveux, elle finira bien par s'y faire.

C'était le premier film d'Errol Flynn que je voyait. Après ça je m'étais dit "Errol Flynn" plus jamais. Depuis j'en ai vu deux autres toujours avec le même dégout. Je ferais mieux de tenir mes résolutions. Rien qu'à revoir sa tête de con sur l'affiche j'en ai des haut-le-cœur.

Alors pourquoi trois étoiles me demanderez-vous. A cause de la remise en contexte. Nous sommes en 1938, grande époque du fascisme européen. Ici l'accent est mis sur la lutte entre Normand et Saxon, les premiers ayant colonisés les autres. Robin ne vaut pas tant prendre au riche pour donner aux pauvres, que mettre fin à cette ségrégation raciale, et prôner la réconciliation. Bien vu. D'autre part les scènes d'action sont assez impressionnantes pour l'époque. Ce qui a mettre au crédit de Michael Curtiz qui excelle dans ce domaine. Un très bon réalisateur qui se fait pourrir son film par une tête à claque. Ce qui ne l'empêchera pas de collaborer à nouveau avec Errol Flynn pour L'Aigle des Mers et La Piste de Santa Fe (les seuls et les derniers Errol Flynn que je verrai). Oui, je suis bien le seul à le trouver insupportable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 468 fois
5 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de BenByde Les Aventures de Robin des Bois