👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec par arkhama

Arthur et les Minimoys devait être son dernier film. Finalement, Luc Besson aura repris la caméra et nous aura offert une piètre suite et aujourd'hui ces Aventures Extraordinaires... basé sur les bandes dessinés de Tardi. Je ne pourrais malheureusement pas vous dire si l'adaptation de celles-ci est fidèle ou non, ne les ayant pas lues. Toutefois, un rapide coup d'œil sur elles permet de voir que Besson a choisi de mêler au moins deux d'entre elles.

L'histoire nous montre donc les efforts désespérés d'Adèle pour soigner sa sœur jumelle, traitement qui impose donc la résurrection d'une momie de médecin égyptien. Soit. Sauf que curieusement, on s'en fout un peu puisque nous ne la verrons jamais autrement que sous forme de "légume" [1]. Difficile alors d'accrocher à l'histoire. Vous vous attendiez à du mystère, une enquête sur la raison du retour à la vie de ce ptérodactyle : vous allez être déçu...

Si on ajoute à cela le travers de bon nombre de film français d'époque, alors on fini par sortir complètement de l'histoire. Comme dans Le Pacte des loups, le dialoguiste n'a malheureusement pas su choisir - et du coup les acteurs non plus - entre des répliques d'époques ou modernes. Résultat : les deux s'entremêlent étrangement en un mélange entre langage 1900 et parlé ou intonation "jeune" nous rappelant que tout cela n'est qu'un film, des personnages inventé, des personnages de papier et non de chair.

D'ailleurs comment croire à ces personnages dont les réactions sont parfois curieuse, comme ces deux scientifiques préférant cacher le ptérodactyle plutôt que de clamer leur découverte au monde scientifique et prendre soin ainsi de leur protégé. Curieux aussi la réaction finale d'Adèle qui, après cette aventure décide de partir immédiatement en vacances.

Ajouter à cela un humour particulièrement pesant, des personnages complètement inutiles (le rôle du professeur Dieuleveult) et vous aurez compris qu'il vaut mieux se tenir à l'écart de cette Adèle...Seule peut valoir le détour une séquence à la Indiana Jones, en Égypte...
arkhama
1
Écrit par

il y a 11 ans

2 j'aime

Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
Lunem
1

Spoiler de qualitay: ouh, c'est vraiment mauvais.

Tout était priceless jusque dans les moindre détails: des fausses oreilles en papier mâché au sketch hilarant de la prison en passant par le tennis-drama. N'oublions pas le ptérodactyle façon grand...

Lire la critique

il y a 11 ans

37 j'aime

3

Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
takeshi29
1

"Je la trouve tellement bonne.............................actrice."

Je ne m'attendais à rien et là je dois dire que le Besson m'a comblé. Je ne suis certes pas très client de ce genre de cinéma d'aventures mais il m'arrive d'être indulgent mais là ce n'est pas...

Lire la critique

il y a 10 ans

29 j'aime

8

Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
Grard_Rocher
4

Critique de Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec par Gérard_Rocher

Adèle Blanc-Sec, célèbre journaliste du XIXème siècle, se culpabilise d'un accident stupide arrivé au cours d'une partie de tennis entre elle et sa sœur Agathe. C'est ainsi que nous la retrouvons en...

Lire la critique

il y a 6 ans

28 j'aime

23

Kérity, la maison des contes
arkhama
8

Critique de Kérity, la maison des contes par arkhama

Outsider face aux géants annoncés de cette fin d'année, Kérity n'a pas bénéficié d'une communication aussi importante qu'un Drôle de Noël de Scrooge, d'un Astroboy ou d'un Arthur. Et c'est bien...

Lire la critique

il y a 11 ans

7 j'aime

Cowboys & Envahisseurs
arkhama
3

Critique de Cowboys & Envahisseurs par arkhama

Tristesse et désolation... Le sujet était attirant, le résultat est loin d'être exaltant. Alors qu'on attendait des références aux styles western et films d'invasions, Cowboys et envahisseurs se...

Lire la critique

il y a 10 ans

2 j'aime

Bancs publics (Versailles Rive Droite)
arkhama
7

Critique de Bancs publics (Versailles Rive Droite) par arkhama

Voici venir le troisième film de Bruno Podalydès sur Versailles (après Versailles rive gauche et Dieu seul me voit (Versailles chantier). Il s'agit pourtant du premier de la série que je vois,...

Lire la critique

il y a 11 ans

2 j'aime