Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Le Baroudeur Et Les Nazis

Avis sur Les Aventuriers de l'arche perdue

Avatar Paplard
Critique publiée par le

Souhaitant réaliser un opus de la saga "James Bond", Steven Spielberg se voit malheureusement refuser le job, sous prétexte qu'il ne soit pas originaire d'un pays du Commonwealth. C'est alors que son ami George Lucas lui propose un tout autre projet qu'il a créé, narrant les aventures d'un archéologue. Ils décident de faire appel à Lawrence Kasdan et Philip Kaufman pour développer le scénario. C'est donc en 1981 que sort "Raiders Of The Lost Ark", avec Harrison Ford, Karen Allen et Paul Freeman.

  1. Parti à la recherche d’une idole sacrée en pleine jungle péruvienne, l’aventurier Indiana Jones échappe de justesse à une embuscade tendue par son plus coriace adversaire, le français René Belloq. Revenu à la vie civile à son poste de professeur universitaire d’archéologie, il est mandaté par les services secrets pour mettre la main sur le Médaillon de Râ, possédé par son ancien mentor Abner Ravenwood. Cet artefact égyptien serait en effet un premier pas sur le chemin de l’Arche d’Alliance, une pièce historique aux pouvoirs inimaginables dont Hitler cherche à s’emparer.

Ce film est l'aventure à l'état pur. De la jungle péruvienne jusqu'au Caire en passant par le Népal, Spielberg nous fait voyager pour notre plus grand plaisir. Avec Lucas, ils ont réussi à créer un des personnages les plus iconiques du cinéma, j'ai nommé l'incroyable Indiana Jones. En témoigne la scène d'introduction nous présentant notre héros, chapeau Fedora sur la tête et fouet à la main, sortant de l'ombre pour nous dévoiler les traits de l'aventurier qu'il est. Campé par un Harrison Ford absolument charismatique dans tous les domaines, Indiana Jones est un héros qu'on ne peut qu'adorer. Baroudeur dans l'âme, il incarne l'homme macho et sentimental à la fois, bourré d'humour et d'audace. Il possède aussi quelques caractères du anti-héros comme la nonchalance ou quelquefois la déloyauté, et c'est bien pour ces raisons qu'on l'aime notre Indy. Il est accompagné par une excellente Karen Allen, pétillante à souhait dans ce rôle de femme indépendante et survoltée loin des clichés habituels.

On peut voir de nombreuses influences dans le film, de 007 (il fallait bien que Steven évacue sa frustration de ne pas en faire un) en passant par le cinéma de Michael Curtiz, grande idole de Spielberg. La mise en scène de ce dernier est parfaite et très inventive, mélangeant aventure, surnaturel, humour et suspens avec brio. Les scènes d'action vont à un rythme effréné comme la superbe course-poursuite où Indy récupère l'Arche d'Alliance dans un camion nazi. Tout simplement grandiose.

La musique de John Williams transcende l’œuvre, notamment le très célèbre thème "The Raiders March", véritable ode à l'aventure, qui dès ses premières notes nous donnent envie de mettre un Fedora sur notre tête, de prendre un fouet et de partir aux quatre coins du monde pour affronter tous les dangers et explorer de nombreux endroits inconnus.

"Raiders Of The Lost Ark" est sans conteste un chef-d’œuvre indémodable du cinéma d'aventure, un divertissement d'excellente qualité et un bijou d'émerveillement qui a vu naitre le plus grand aventurier de l'histoire du cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 112 fois
1 apprécie

Paplard a ajouté ce film à 2 listes Les Aventuriers de l'arche perdue

Autres actions de Paplard Les Aventuriers de l'arche perdue