Du muscle, de l'huile et du plastique

Avis sur Les Barbarians

Avatar geographe
Critique publiée par le

Les Barbarians de Ruggero « Cannibal Holocaust » Deodato est un film d'Heroïc Fantasy qui se voudrait dans la veine de Conan mais qui n'a compris de Conan qu'une chose : un barbare se doit d'être (très) musclé. La Cannon et Deodato se sont donc dit qu'il serait judicieux de ne pas avoir un mais deux barbares (très) musclés. Bénis soient-ils pour avoir engagé les frères Paul.

D'entrée de jeu le spectateur non préparé est catapulté dans un monde dans lequel costumes ridicules et maquillages hasardeux se côtoient avec bonheur et s'entrechoquent joyeusement avec le cabotinage le plus fou. On tombe de cheval ridiculement, le chef des méchants est très méchant (en même temps c'est Richard Lynch en drag queen rasta visiblement poudré jusqu'aux yeux) et des jumeaux, Kutchek et Gore, arrachent des doigts en plastique avec les dents. Les deux enfants sont donc confiés au Dirtmaster (Michael Berryman avec une corne de bébé rhinocéros... tout en sobriété et subtilité) et deviennent, après une ellipse dans laquelle personne n'a vieilli sauf eux, les frères Paul.

Indéniablement, les frères Paul sont une magnifique découverte. Il faut imaginer un culturiste incapable de marcher correctement devant une caméra, le corps huilé, vêtu d'un slip de fourrure, beuglant comme un âne, l'air perpétuellement marqué par une expression de ravi de la crèche. Un peu comme si le cerveau d'un gamin de maternelle, et pas le plus doué, était catapulté dans une barbaque de 120 kg de stéroïde. Multiplié par deux et vous obtenez les frères Paul soit le pire acteur du monde qui donne la réplique à son double.

S'ensuive un enchaînement de scènes sans aucun sens où le spectateur croisera un "loup-garou" moche, un harem avec des femmes multicolores (vive le maquillage vert ou bleu), des morts-vivants des marais Lidl et le dragon animatronique le plus moche jamais croisé. Un film dont le potentiel ridicule ne s'essouffle jamais porté par des musiques toujours ridicules.

Un sommet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 50 fois
1 apprécie

geographe a ajouté ce film à 2 listes Les Barbarians

  • Films
    Cover Films vus ou revus en 2021

    Films vus ou revus en 2021

    La liste de l'originalité absolue... - Films en prises de vue réelle : 238 - Longs-métrages :...

  • Films
    Cover Conansploitation

    Conansploitation

    Il existe un univers merveilleux dans lequel le chef d’œuvre de John Milius aurait donné naissance à tout un courant de films...

Autres actions de geographe Les Barbarians