Les bas fonds (1936)

Avis sur Les Bas-fonds

Avatar greenwich
Critique publiée par le

Il s'agit d'un film en noir et blanc d'environ une heure et demi. L'histoire se déroule en Russie ou sévit une grande disparité sociale entre les aristocrates fortunés et les miséreux sans abris. Ces derniers vivent dans les bas fonds, un asile pour clochard tenu par un receleur sans scrupule. Pépel est un voleur, il vit dans les bas fonds. Alors qu'il cambriole un luxueux immeuble, le Baron qui vient de perdre le peu qui lui restait de sa fortune aux jeux le surprend. Il font connaissance et deviennent amis. Mais le Bron complètement ruiné se retrouve à la rue et il décide de rejoindre Pépel dans les bas fonds. En parallèle il y a une intrigue amoureuse, un triangle amoureux pour être précis. Vassilissa, l'épouse du receleur est amoureuse de Pépel mais ce dernier lui préfère sa jeune sœur Natacha. La tonalité du film est très sombre bien sur avec la misère ambiante dans les bas fonds, la violence, des conditions de vie dures. Cependant le film recèle tout de même un zeste d'humour et de poésie qui allège considérablement cette histoire. Les dialogues sont excellents et surtout superbement interprétés avec Louis Jouvet et Jean Gabin tous les deux très bons. Il y a aussi des seconds rôles intéressants avec Suzy Prim et Junie Astor qui incarnent les deux sœurs qui se disputent Pépel. Maurice Baquet ne passe pas inaperçu dans le rôle d'un accordéoniste des bas fonds.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 606 fois
6 apprécient

greenwich a ajouté ce film à 4 listes Les Bas-fonds

Autres actions de greenwich Les Bas-fonds