Affiche Les Biches

Critiques de Les Biches

Film de (1968)

Critique de Les Biches par Alligator

oct 2010: Oh, un Chabrol que je n'ai pas aimé!? Un rythme très lent, une Jacqueline Sassard très monotone, voire assez terne, un couple de clowns irritants et une histoire trop longue à se mettre en place ont très vite engendré chez moi un terrible ennui. Pourtant le sujet sulfureux se prêtait à l'œil malin et pernicieux de Chabrol. Je ne comprends pas pourquoi Chabrol laisse son film se... Lire la critique de Les Biches

2
Avatar Alligator
4
Alligator ·

On a connu Chabrol plus inspiré

Une fois que le mot FIN s'affiche sur l'écran et ce malgré des qualités indéniables que possèdent ce long-métrage on a tout de même le sentiment d'avoir perdu 1h30 à visionner ce Chabrol. Réalisateur que j'apprécie je pensais avoir droit avec Les Biches a du bon Chabrol mais c'est plutôt un petit film pour moi et c'est dommage car ça débute bien avec ce... Lire l'avis à propos de Les Biches

Avatar AMCHI
4
AMCHI ·

Dans le creux de la nouvelle vague.

En matière de belles femmes on peut dire qu'il a toujours su bien s'entourer le petit père Chabrol, les magnifiques Stéphane Audran et Jacqueline Sassard sont à l'affiche de ce curieux film estampillé « nouvelle vague », mélange entre farce mondaine acerbe et thriller sensuel et mystérieux. On est en 1968 et il fallait quand même oser suggérer qu'éventuellement, 2 femmes, une haute bourgeoise et... Lire l'avis à propos de Les Biches

2
Avatar Sid_Nitrik
6
Sid_Nitrik ·

Les Biches (1968)

Stéphane Audran interprète le rôle d'une bourgeoise très aisée qui pense pouvoir tout faire avec son argent ... y compris "acheter" une jeune artiste (Why). Les rapports entre les deux personnages sont ambigus : amour, domination / soumission, manipulation, identification ... Tout au long du film l'intrigue évolue très lentement. Chabrol dépeint un microcosme décadent qui ne pense qu'à se... Lire la critique de Les Biches

2
Avatar greenwich
7
greenwich ·

Critique de Les Biches par Maqroll

Un Chabrol assez peu connu des années soixante… On comprend pourquoi dès les premières images : il aborde la question – incongrue dans cette période prude – de la sexualité, et se permet même d’en rajouter : homosexualité féminine, ménage à trois… Oh, rassurez-vous, tout cela est filmé très chastement et est seulement évoqué. Pas question de montrer quoi que ce soit, au prétexte que le fantasme... Lire la critique de Les Biches

1
Avatar Maqroll
6
Maqroll ·

Mélange à trois.

En tant que scénariste, Paul Gégauff a perverti Claude Chabrol en allant vers des sujets plus audacieux, comme ici, le lesbianisme, limite tabou à la fin des années 1960. Rien que le titre est le nom argotique de lesbienne, mais le film ne tourne pas seulement autour de ça, mais de l'impossible équation que représente 1+1=3, avec l'irruption d'un homme qui va séduire les deux femmes, et vont... Lire la critique de Les Biches

1
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·

Lesbianisme platonique ?

Peu rythmé le film est sauvé par la présence sulfureuse des deux actrices, Stéphane Audran étant magnifiquement photographié et Jacqueline Sassard ne démérite pas, loin de là ! Mais on pourra regretter que la relation lesbienne sur laquelle le film a bâti sa réputation ne soit pas plus évidente (ou alors c'est du lesbianisme platonique). C'est très beau et la présence assez lourde du couple... Lire l'avis à propos de Les Biches

Avatar estonius
6
estonius ·

Une réflexion inhabituelle sur l'amour

Frédérique (Mme Stéphane Audran), riche bourgeoise oisive, remarque Why (Mme Jacqueline Sassard), jeune artiste qui dessine des biches à la craie sur les trottoirs et murs des rues de Paris. Elle s’éprend d’elle et tente de la séduire, au grand dam du compagnon de Frédérique (M. Jean-Louis Trintignant). Ce film marque l’évolution morale d’une époque, emprunte de libération sentimentale.... Lire la critique de Les Biches

2
Avatar Alexandre Katenidis
7
Alexandre Katenidis ·