Confessions très intimes.

Avis sur Les Bureaux de Dieu

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Il arrive que, quand je vois un film, ça me rappelle mes anciennes expériences professionnelles, des souvenirs. Mais là, j'ai décidé de voir un film pour connaitre un univers qui pourrait m'être familier, en vue d'un futur professionnel ; le planning familial.

C'est un centre où des jeunes, et moins jeunes, viennent se recueillir, discuter avec des conseillers en parlant de contraception, de sexualité, de pilules, car bien souvent, elles ne savent pas à qui se confier, surtout pas leurs parents, et la consultation est anonyme ainsi que gratuite.
Claire Simon a visité plusieurs plannings familiaux durant des années, et a tiré de plusieurs de ces histoires une fiction à forte portée documentaire, où les conseillers sont joués par des acteurs connus, et les jeunes par des amateurs.

Tout au long des deux heures que dure le film, on voit la vie d'un planning familial, au gré de ces rencontres, le plus souvent de jeunes femmes, d'adolescentes, qui viennent demander conseil pour la pilule, le retard sur leurs règles... Ce qui reste le plus bluffant, c'est que ces conseillères, qui sont ni plus ni moins que Nathalie Baye, Béatrice Dalle, Nicole Garcia, Rachida Brakni ou encore Isabelle Carré, sont étonnantes de justesse, et le dispositif de la mise en scène, filmé comme un documentaire, implique une grande discrétion de la réalisatrice.
Il y a la surprise de voir deux acteurs dans le casting ; Michel Boujenah en médecin qui apprend aux filles ce qu'est un préservatif et, plus surprenant, Emmanuel Mouret dans le seul film qui n'a pas réalisé, et qui apporte un peu plus de légèreté en conseiller bafouillant.

D'une façon générale, je trouve que les acteurs se fondent très bien dans la peau de personnes de la vie tous les jours, à savoir des conseillers souvent protecteurs. Il y a aussi des moments assez durs où un jeune homme se pointe à l’accueil et exige qu'on voit si sa future épouse est toujours vierge, car on lui a dit qu'elle a déjà couché, ce qu'il ne veut pas admettre.

Le film a beau être dans un milieu qui m'est plus ou moins connu, je reste épaté par la sobriété du tout, qui est au fond une reconstitution de témoignages vécus par Claire Simon, et ça reste plus efficace que des reportages sur la contraception.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 141 fois
2 apprécient

Autres actions de Boubakar Les Bureaux de Dieu