Le retour indispensable du cinéma de Demy

Avis sur Les Chansons d'amour

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

"Les Chansons d'Amour" ? 1 h 40 de pur ravissement, comme Demy nous en offrait il y a plus de 30 ans... Mais un Demy d'aujourd'hui, ouvert sur toutes les expériences sexuelles et amoureuses : triolisme, homosexualité, no sex (lol !)... Un Demy qui aurait troqué Michel Legrand pour un mélange bouleversant de Daho et Dominique A. Un Demy qui aurait toutefois conservé la grâce absolue avec laquelle il regardait les jeux mélancoliques et joyeux de l'amour et de la vie dans un monde méchamment déchiré par la mort et le deuil. Car, même si à la deuxième vision, on ne ressent évidemment plus le même choc, il faut toujours reconnaître que Christophe Honoré a tenté - et réussi - ici l'un des paris les plus risqués depuis que l'identification aux personnages fonctionne au cinéma (donc depuis toujours...), construire sur l'horreur intime de la disparition de l'autre - comme part de soi-même - pour mieux nous faire ressentir le manque déchirant, puis la nécessité impérieuse de la renaissance. Un film indispensable. [Critique écrite en 2008]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 215 fois
5 apprécient

Eric Pokespagne a ajouté ce film à 2 listes Les Chansons d'amour

Autres actions de Eric Pokespagne Les Chansons d'amour