Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Les châteaux de sable

Avis sur Les Châteaux de sable

Avatar Adagiooo
Critique publiée par le

Le père d'Eléonore est décédé. Elle part le temps d'un week-end vider et vendre la maison dans laquelle il vivait depuis qu'il était à la retraite, dans les Côtes d'Armor. Elle est accompagnée de Samuel, son ancien amour avec lequel elle est restée 5 ans, et puis ils se sont séparées. Les relations sont tendues entre eux. Il lui en veut de l'avoir trompé, il a refait sa vie, il l'accompagne mais c'est douloureux. Elle joue à le séduire encore, est jalouse, l'aguiche tout en ayant un caractère de cochon et une personnalité affirmée. Il l'aide aux travaux de rénovation de la maison avant la visite des premiers acheteurs potentiels. Ils se parlent peu d'abord. Font la connaissance de l'agent immobilier : Claire Andrieux avec qui ça ne passe pas trop au début et puis finalement si.
Ce film aborde tout en justesse et poésie la vie de trois personnages différents qu'on apprend à connaitre à cause / grâce à la mort du père d'Eléonore (joué par le furtif Alain Chamfort).

Eléonore l'artiste, la photographe, l'épicurienne celle qui croque des visages dans la rue, a une relation immense avec son père, son ami, son tout, son confident avec lequelle elle avait une passion commune : la photographie, souffrant de l'absence d'une mère, un peu capricieuse qui se laisse un jour aller à la passion pour un autre et en fait les frais.

Samuel, professeur agrégé d'histoire à l'université, qui fait une thèse sur la nièce d'Hitler avec laquelle il aurait eu une liaison. Son amour, sa grande histoire c'est Eléonore. Il l'aime "indéfectiblement" sans explication, sans rien attendre en retour, à la perfection et sans limite. Il est beau mec, porte des pulls amples et longs, une petite barbe, le cheveu qui frisotte, une certaine classe et une grande curiosité et soif d'apprendre. Quand Eléonore le trompe il ne s'en remet pas.
Il se reconstruit avec quelqu'unE d'autre mais ça n'a rien à voir...

Enfin il y a Claire Andrieux, l'agent immobilier. Un peu maladroite, mais très attachante au fond. Soignée. Vivant seule avec son chien, adorant son métier, une fille de la région qui n'a pas trouvé l'âme soeur, parfois le regrette parfois pas... qui atterrit dans la vie de ces gens-là et par sa présence rassurante, réconfortante va aider à assembler les pièces du puzzle manquantes et les libérer de certains poids...

Le film est beau. Il fait pleurer sans être cucul ou gnan-gnan, il se contente de suggérer et de filmer de façon discrète la vie des gens, ces choses auxquelles on a pu - peut - pourra être confrontés et agit comme un miroir pour nous tout en délicatesse. Un très beau moment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 798 fois
5 apprécient

Adagiooo a ajouté ce film à 1 liste Les Châteaux de sable

  • Films
    Affiche Truman

    Welcome 2015 !

    Après 2014...2015...voyons voir si je serai encore plus cinéphile cette année...

Autres actions de Adagiooo Les Châteaux de sable