Danser sa vie

Avis sur Les Chatouilles

Avatar Jacqueline Tisserand
Critique publiée par le

En rage dès le début du film, j'étais dévastée à la fin, en larmes. Mais heureuse en même temps car cette histoire est celle d'une reconstruction, d'un sauvetage. Andrea Bescond, avec Eric Métayer, nous raconte son histoire à travers celle d'Odette, une petite fille qui rêve de devenir danseuse étoile. Gilbert (Pierre Deladonchamps), un ami de la famille, "aime" beaucoup Odette. Trop. Derrière la porte rose qui hantera Odette (et le spectateur), il l'initie à des jeux ... scabreux: les chatouilles. Odette garde tout pour elle, elle se tait. Jusqu'à ce jour où, adulte, passant devant la plaque d'une psy, elle monte tout raconter à cette femme. Mais ce n'est pas si simple. Ça mettra du temps.
Le film, magistralement réalisé, ressemble à la vie d'Odette, chaotique, entre danse et colère, enfance et âge adulte où Odette cherche à apaiser sa rage dans les fêtes, l'amitié avec Manu (Gringe, épatant), voire la drogue, et toujours la danse.
Et puis la parole fuse. Odette va dire. A ses amis, à son amoureux, à ses parents. Le père (Clovis Cornillac) enrage de n'avoir rien vu. La mère (Karine Viard, toujours aussi juste), glaçante, s'enferme dans son déni.
Il y aura un procès. Et Odette va pouvoir se reconstruire, et continuer à danser, et à aimer.
On ne sort pas indemne de ce film nécessaire. Les acteurs sont fantastiques, Pierre Deladonchamps "détestable" à souhait dans ce rôle pas facile... Et Andrea Bescond (Odette adulte) joue et danse sa vie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 243 fois
1 apprécie

Autres actions de Jacqueline Tisserand Les Chatouilles