👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Les Chaussons rouges

Aurea
9
Aurea

Passions

Revu avec émotion le merveilleux film de Michael Powell : Les Chaussons rouges, où tout n'est que raffinement, élégance et beauté, ce qui n'exclut pas la peinture de la passion dans ce qu'elle a de...

Lire la critique

il y a 11 ans

DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef

Lait chaud. Son rouge

Caressons, toi et moi, si tu veux bien, l'évidence : on est face à un grand film. Un de ceux qui traversent les temps, sans bouger. Un de ceux qui sont faits pour éblouir, génération après...

Lire la critique

il y a 8 ans

Sergent_Pepper
6

Dansons sans la pluie.

Il y a certains sujets sur lesquels on ne plaisante pas. Il y a certains sujets sur lesquels on ne prend pas de plaisir ; la danse classique et le ballet en font partie en ce qui me concerne. Les...

Lire la critique

il y a 8 ans

Lilange
8
Lilange

The music is all that matters

C’est tout ce qui compte en effet. La musique, souveraine en tout temps…Encore plus quand elle est accompagnée par la danse. Rien d’autre n’a d’importance, car pourquoi vit-on sinon pour danser notre...

Lire la critique

il y a 6 ans

guyness
7
guyness

Victoria, attaquante vedette du ballet Lermontov

En voyant le début des "Chaussons rouges", hier soir, je méditais et louais les infinies richesses et complexités de la psyché humaine qui permettent, au spécimen relativement lambda de l'espèce...

Lire la critique

il y a 10 ans

drélium
7
drélium

Red Blues

Je sens bien que j'ai un petit problème émotionnel avec Powell et Pressburger tout de même. Exactement comme dans le Narcisse Noir, c'est à nouveau mirifique. La réalisation inventive est d'une très...

Lire la critique

il y a 6 ans

eloch
10
eloch

La résistible ascension de Victoria Page ...

Magnifique et inventif sont deux mots qui me viennent en pensant à ce film. Dévorante et destructrice deux autres pour décrire ce que la danse (et les chaussons rouges) entraîne comme passion chez...

Lire la critique

il y a 9 ans

EIA
10
EIA

EIA au pays des merveilles

Je ne sais plus où j'avais lu ce nom, "Les Chaussons Rouges". Je sais que c'était dans la bouche de plusieurs de mes réalisateurs préférés, dans certains livres aussi de cinéma, d'études.. Mais je...

Lire la critique

il y a 9 ans

steka
7
steka

Innocence détruite ...

Si la longue scène du ballet est tout à fait remarquable par la richesse onirique de ses décors et de ses personnages, il y a dans ce film quelque chose d'assez surprenant: c'est l'époque de sa...

Lire la critique

il y a 10 ans

Oneiro
8
Oneiro

Pièce pour Chaussons dévorants (et l'Ombre qui leur donne vie)

Chaussons de danse qui voletaient jusqu'à la mort, dévotion absolue de l'artiste. Ce n'est pas l'obsession que poursuit la danseuse qui les étreint, ni celle du compositeur ambitieux qui donne vie...

Lire la critique

il y a 2 ans