Avis sur

Les Chroniques de Riddick par OrCrawn

Avatar OrCrawn
Critique publiée par le

J'avais beaucoup aimé Pitch Black parce que c'est exactement ce qu'on veut dans un film de ce genre : de bons personnages, un univers étrange et déroutant, et une histoire pas trop complexe de gens piégés avec des bestioles dans un milieu hostile.

5 ans après s'être échappé de cette maudite planète, Les Chroniques de Riddick nous rendent Vin Diesel comme Riddick. Les personnages originaux ne sont plus vraiment là (seulement ceux qui comptent, diront nous), mais l'univers est toujours étrange, beaucoup moins déroutant. Cela fait plaisir de voir ce qui arrive à cet anti-héros rendu à cet univers.

Mais voilà. Il y a toujours un mais. En temps que tel, Riddick est un petit space-op qui se prend grave au sérieux avec un budget un peu faiblard. Ne lui en voulons pas sur ce point : c'était l'époque où les trucs en image de synthèse, c'était cool, mais où il fallait du budget pour que ça ressemble à quelque chose.

Le film a pour lui d'assumer totalement son délire : son Riddick est cool, inventif (jamais plus je ne regarderai une tasse de thé de la même façon) et les combats mêlant armes blanches et à projectile nous change des pistolets lasers si commun dans l'espace. Il y a un vrai travail visuel sur le design, sur les vaisseaux, sur les différents peuples et tout ça n'est presque jamais putassier.

Et puis il y a le reste, et quand je dis le reste je parle du scénario. Notre héros malgré lui va se retrouvé poussé à affronter tout seul une sorte d'empire maléfique old scool (le choc des armures, le poids d'armes lourdes gigantesques) appelés Necromongers qui on un plan : il y a eux, la galaxie, et tout ce qui n'est pas eux doit mourir.
Chouette plan.
Et c'est presque tout.
Il y a bien ça et là un traitre qui tentera de devenir l'homme à la plus grosse armure, il y a bien l'arc sur l'autre personnage de Pitch Black qui a bien changé, mais cela reste de l'ultra-classique. Le "pire criminel de l'univers" reste bien propret et sympa, il sauve ses potes, tue ceux qui cherchent à le tuer… Entre le premier film et sa suite, Riddick est presque devenu altruiste, de quoi renforcer une histoire manichéenne qui n'avait pas besoin de ça.

Les Chroniques de Riddick reste un très bon divertissement malgré tout, si on lui pardonne ses tics datés d'effets de réalisation. Je pense par contre que s'il s'agit d'une bonne suite, il ne s'agit pas d'un film à voir seul.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 192 fois
1 apprécie

OrCrawn a ajouté ce film à 1 liste Les Chroniques de Riddick

  • Films
    Cover 1 film par jour en 2017

    1 film par jour en 2017

    Je n'ai pas vu assez de film. On n'en voit jamais assez. 1 film par jour en 2017, c'est l'occasion d'ajouter 365 films à ma...

Autres actions de OrCrawn Les Chroniques de Riddick