N'est pas Miyazaki qui veut ...

Avis sur Les Contes de Terremer

Avatar mr-Jingle
Critique publiée par le

Fan des productions ghibli et particulièrement des œuvres de Hayao Miyazaki je me suis lancé dans ce film avec le sourire à l'apparition du gros Totoro sur fond bleu. Mais ce sourire a vite disparu pour laisser place à l’indifférence.
Les premières minutes sont très prometteuses, des dragons, des navires, un monde de magie où la connaissance des noms des choses donne un pouvoir sur celles-ci et surtout de très belles images, tout était réuni pour passer deux heures agréables.
Malheureusement on tombe rapidement dans quelque chose de bien moins sympathique, tout commence avec un héros renfrogné qui passe son temps à parler en chuchotant (bon le bougre a tué son père sur un accès de rage incontrôlable on comprend un peu). Mais heureusement il va rencontrer au milieu de nulle part un mystérieux voyageur charismatique qui le sauve d'une mort certaine et devient son mentor, bah oui ils se sont rencontrés au milieu de nulle part ça ne peut être que le destin !
Ajoutez à ça une jeune fille énigmatique de l'âge de notre "héros" et une fermière au caractère bien trempé libérée d'une nécropole (qu'on ne verra évidemment jamais) et vous obtiendrez un magnifique shonen bas de gamme comme on en trouve par centaines !
Mais bon, peut-être que ça va s'améliorer, après tout on est en présence de sorciers et on a vu des dragons au début. Et puis c'est Ghibli + Miyazaki sur l'affiche mince !
Hé bien non ! Il ne se passe ensuite pas grand-chose, le thème récurrent de la vie éternelle et de la mort n'est hélas pas exploité suffisamment pour faire quelque chose d'original que l'on n'aurait pas déjà vu maintes fois dans d'autres productions. Nous avons droit au méchant qui est méchant parce que être méchant et puissant c'est mieux qu'être gentil et labourer les champs. Et enfin le cliché de tous shonen de bas étage qui se respecte, la jeune fille énigmatique qui va, lorsque tout espoir s'est envolé, motiver notre héros déprimé qui va alors tout donner pour sauver ses copains, parce que le plus puissant mage du coin à part se transformer en oiseau et s'excuser il ne sait pas faire grand-chose.
Malgré tout les dessins maintiennent le film hors du naufrage, les images et particulièrement les décors sont magnifiques.
Tout ça pour dire que ce film est une déception, Miyazaki junior a encore beaucoup à apprendre de papa Miyazaki avant de pouvoir espérer effleurer son niveau. Nous sommes ici très loin des univers et personnages inspirés et poétiques des précédentes productions de Miyazaki père.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 178 fois
1 apprécie

Autres actions de mr-Jingle Les Contes de Terremer