Avis sur

Les Cordes de la potence par Ygor Parizel

Avatar Ygor Parizel
Critique publiée par le

Western moyen et même anachronique sorti en 1973. En effet tout semble à l'ancienne mode dans ce film, une intrigue légère et manquant de rebondissements, un John Wayne vieillissant qui joue une version non-alcoolisée de Rooster Cogburn nommée Cahill, un héros d'un autre temps et enfin une bande-originale démodée. Reste que c'est plutôt sérieusement produit et correctement réalisé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 57 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ygor Parizel Les Cordes de la potence