"Pangaea [...] To end all you've become"

Avis sur Les Croods

Avatar Grenade-man
Critique publiée par le

En cette année 2013, DreamWorks nous offre deux films d'animation, l'un est loupé, l'autre beaucoup moins. Et oui, on va parler de celui qui est loupé... Non je déconne, c'est une "blague" comme dirait l'autre...

Les Croods, une famille de Neandertal, vont être confrontés à des événements qui vont bouleverser leur quotidien, comme le fait qu'ils vont devoir survivre aux effets de la Pangée, rien que ça... Cette famille est comme toute les familles, composé du père protecteur, d'une mamie, d'une maman, d'un gosse complètement stupide, d'une enfant un peu folle et d'une adolescente rebelle rêvant d'évasion. Et comme toute les familles, ils chassent tous ensemble pour se sustenter en usant de leur super pouvoirs qui sont: la super force et la super vitesse... Et là vous vous dites: "Euh... Mais...", ce à quoi je répondrai: "On s'en fout, c'est un film d'animation".

Et en effet, on s'en fout, parce que la préhistoire selon DreamWorks, et bien ça vend du rêve. Graphiquement, ça claque, les environnements dépeints sont multiples, colorés, on en prend plein les yeux. Le bestiaire est mignon tout plein et très loufoque, mais aussi très varié et ça fait plaisir. L'humour est omniprésent, un peu moins dans les vingt dernières minutes, mais un peu trop facile, mais comme je suis bon public, et un peu attardé dans ma tête, et bien cet humour marche (Je dirai même qu'il roule...): la belle mère et le gendre qui ne peuvent pas s'encadrer, le petit animal tout mignon avec une voix toute bizarre qu'on adore directement et qui va te sortir trois syllabes plusieurs fois dans le film et qui vont tout le temps te faire sourire...

Pour les déceptions, une histoire trop simple, des environnements qui s’enchaînent un peu vite et un peu trop facilement ainsi que l'humour qui tombe dans la facilité. Et il manque aussi le fameux dialogue entre les personnages de Pierre et de Guy, mais bon, là aussi on s'en fout, on passe outre.

Au final, vous devriez aimer, votre gosse devrait aimer, et moi j'ai aimé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 353 fois
7 apprécient

Autres actions de Grenade-man Les Croods