Affiche Les Damnés

Critiques de Les Damnés

Film de (1969)

Critique de Les Damnés par l'homme grenouille

Décidément, j’ai vraiment du mal avec le cinéma italien. Pas un seul instant je n’ai ri face à cette comédie plombée par l’outrance du jeu des acteurs et le simplisme de la réalisation. A croire que c’est culturel. N’empêche, me concernant, le résultat est là : l’ennui. Lire la critique de Les Damnés

3
Avatar l'homme grenouille
2
l'homme grenouille ·

Critique de Les Damnés par Diplosam

Un film sur fond de faits historiques d'un troisième Reich grandissant . C'est un film qui vous plonge dans une sorte de malaise généralisé , par son côté huis clos ( les résidences des protagonistes ) et le caractère d'une déshumanisation déshabillant une famille , pour qui le nazisme n'est qu'un argument inconscient aidant à justifier son déclin en faisant tomber les masques Lire la critique de Les Damnés

Avatar Diplosam
9
Diplosam ·

L'ange des maudits.

Dommage quand on pense au potentiel de cette tragédie sous fond de nazisme, le film de Visconti aurait gagné à être plus flamboyant, plus violent, plus sombre, même s'il reste un essai plus qu'intéressant. Et quelle partition d'Helmut Berger ! Lire la critique de Les Damnés

Avatar Baptiste Camoin
9
Baptiste Camoin ·

Critique de Les Damnés par dillinger0508

Une belle tragédie, bien qu'un peu lassante. La vie d'une famille durant la seconde guerre mondiale ou quand la petit histoire, faite de convoitise et d'ambition mortifère, rencontre la grande dans ces instants les plus sombres...blablabla. Un classique dans tous les sens du terme : majestueux et imposant mais aussi ultra-archétypal. Lire l'avis à propos de Les Damnés

1
Avatar dillinger0508
6
dillinger0508 ·

Critique de Les Damnés par JimAriz

Dès son premier film, le fabuleux Les Amants diaboliques, Visonti a su prouvé l'étendu de son talent. Mais, malheureusement, trop conscient de cela, il va en abuser et ses films, à vocation à devenir de grands chef-d'oeuvres, auront un sale arrière goût. Je pense à Rocco et ses frère, sublime chronique familiale où la perfection est gâchée par le personnage trop vertueux joué par Alain Delon.... Lire l'avis à propos de Les Damnés

2
Avatar JimAriz
3
JimAriz ·

Infernal épisode nazi

1933 – Dans une ville de la Rurh, vendetta au sein la dynastie familiale des grands industriels de l'aciérie Essenbech, fabricante d'armes, dans le contexte de la montée du nazisme. Puissante démonstration des motifs financiers et de quête de pouvoir de cette classe qui a largement contribué à l'avènement du nazisme ! Somptueux décors, galerie d'acteurs remarquables (Helmut Berger, Dirk... Lire l'avis à propos de Les Damnés

1 3
Avatar Juliette-Cinoche
10
Juliette-Cinoche ·

Critique de Les Damnés par Ygor Parizel

Film ou Luchino Visconti continue à montrer les derniers souffles d'un monde celui de l'aristocratie européenne et par conséquent aussi ceux d'une nation, l'Allemagne. Les Damnées est un clan, une famille d'industriels dans les aciéries qui voit la montée en force du régime Nazi, l'histoire débute symboliquement la nuit de l'Incendie du Reichstag. Les personnages sont des "fins de races",... Lire la critique de Les Damnés

1
Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

Critique de Les Damnés par Jerant

Film de 69 de Visconti sur une famille de riches industriels allemands au début de la montée du national socialisme en 33. Très bizarre la manière dont l'histoire est racontée. On ne comprend rien à la généalogie de la famille, ce qui pose problème pendant tout le film. Ensuite certaines scènes très esthétiques comme la beuverie et le massacre dans le café des SA sont rallongée de manière... Lire la critique de Les Damnés

1
Avatar Jerant
5
Jerant ·

Critique de Les Damnés par Yasujirô Rilke

Ce sont ces scènes poignantes qui font de "La Caduta degli dei" une oeuvre inoubliable. Hormis les scènes de liaisons, belles démonstrations d'une corruption démoniaque mais fade comparée à celle plus "actives", le film est une belle oeuvre. Lire l'avis à propos de Les Damnés

1 1
Avatar Yasujirô Rilke
7
Yasujirô Rilke ·