Avis sur

Les Damnés par Ygor Parizel

Avatar Ygor Parizel
Critique publiée par le

Film ou Luchino Visconti continue à montrer les derniers souffles d'un monde celui de l'aristocratie européenne et par conséquent aussi ceux d'une nation, l'Allemagne. Les Damnées est un clan, une famille d'industriels dans les aciéries qui voit la montée en force du régime Nazi, l'histoire débute symboliquement la nuit de l'Incendie du Reichstag. Les personnages sont des "fins de races", dégénérés et avides presque tous les vices humains sont présents dans leurs âmes, les membres de cette famille vont se bouffer entre-eux sous le regard des autorités pour prendre le pouvoir de la société, le vainqueur sera Martin sorte de Caligula teuton joué par Helmut Berger. C'est la "noblesse" du cinéma européen qui est appelé pour interpréter ces monstres, Bogarde, Berger, Rampling, Thulin, etc. Le style de mise en scène de Visconti diffère des précédentes réalisations du maître, beaucoup de gros-plans oppressants, des mouvements de caméra brefs ou des zooms suivants ceux qui prennent la parole, cela fait très soap puis certaines passages sont fort théâtraux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 80 fois
1 apprécie

Autres actions de Ygor Parizel Les Damnés